RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Parc Pairi Daiza à Brugelette : une femelle morse meurt en donnant naissance, le petit n’a pas survécu

Illustration

Une des quatre femelles morses du parc Pairi Daiza, Petrushka, est morte en donnant naissance à son bébé, qui n’a pas survécu non plus, annonce ce jeudi le parc animalier. La morse, âgée de 19 ans et provenant de l’aquarium de Valence, est décédée mercredi.

L’autopsie a révélé que la mort des deux mammifères marins avait été causée par une dystocie du fœtus : le petit n’était pas bien positionné, ne laissant aucune chance à la mère et son bébé. Lorsqu’un tel cas se présente, soit le petit arrive à se repositionner par lui-même, soit l’issue est fatale, inévitablement, explique Pairi Daiza.

Il n’est pas possible de réduire la mortalité infantile dans ce genre de cas, car la morphologie de ces grands mammifères empêche les vétérinaires de replacer, avec leur bras, le petit dans le ventre de la mère, avance le parc animalier. En outre, le recours à une césarienne pour ces animaux "est extrêmement périlleux" en raison de taille et du poids des femelles et de leurs petits à la naissance. Ainsi, le bébé mort mercredi à Pairi Daiza pesait déjà une cinquantaine de kilos. "Aucune césarienne de morse n’a pu être réalisée dans le monde." Petrushka et son petit seront remis à la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand.

Leurs squelettes seront mis à disposition des étudiants et visiteurs, signale Pairi Daiza. Le morse est une espèce menacée, classée comme "vulnérable" par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Les mammifères marins sont victimes de la chasse, de la surpêche et des conséquences du réchauffement climatique.

Articles recommandés pour vous