RTBFPasser au contenu

Societe

Paris sportifs : les libraires empêchés de renouveler leur licence

Paris sportifs : les libraires empêchés de renouveler leur licence
08 févr. 2022 à 20:25 - mise à jour 08 févr. 2022 à 20:251 min
Par Belga

En raison d’un arrêté royal qui se fait attendre, les libraires ne peuvent pas renouveler leur licence de paris sportifs et s’exposent ainsi à des sanctions s’ils en proposent. La situation perdure depuis plus de deux mois. Unizo et la Commission des jeux de hasard (CJH) ont réclamé une solution rapide mardi.

La législation sur les jeux a été modifiée le 28 novembre, mais les détails doivent encore être fixés par un arrêté royal. Il s’agit entre autres, de définir clairement ce qu’est un libraire. Dans des conditions plus strictes, ces derniers pourront toujours proposer des paris sportifs comme activité secondaire, mais le gouvernement ne veut plus de marchands fictifs qui sont en fait des établissements de jeux.

En attendant cet arrêté, la CJH a décidé de ne plus délivrer de licences, ce qui constitue un problème pour les nouveaux commerçants ou ceux dont la licence a expiré après trois ans. Elle exhorte le gouvernement à proposer une solution rapide. Dans l’intervalle, les commerçants non agréés s’exposent à un procès-verbal, prévient le régulateur sur son site web.

L’organisation patronale Unizo exige également une solution ou, au moins, une tolérance "pour ceux qui se trouvent entre le marteau et l’enclume". Des dizaines de libraires ne sont déjà plus en mesure d’exploiter les jeux de hasard, selon l’organisation.

Selon les données figurant sur le site web de la Commission des jeux de hasard, 1762 marchands de journaux disposent actuellement d’une licence.

Sur le même sujet

28 mars 2022 à 05:40
1 min
16 févr. 2022 à 11:51
2 min

Articles recommandés pour vous