Icône représentant un article video.

Cyclisme

Paris-Tours : Arnaud Démare dompte la meute de sprinteurs et s’offre un doublé, Gilbert discret pour sa dernière

Paris-Tours 2022 : Arnaud Démare s'impose à nouveau, devant Edward Theuns, Philippe Gilbert fait ses adieux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 oct. 2022 à 00:00 - mise à jour 09 oct. 2022 à 15:03Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Clap de fin définitif pour Philippe Gilbert. Pour son ultime course après une carrière de 20 ans, le Belge a terminé Paris-Tours sereinement, discrètement calfeutré au sein du peloton pendant l’intégralité de la course. Une course indécise qui a finalement débouché sur un sprint massif et a sacré Arnaud Démare. Costaud dans les derniers hectomètres, le Français s’offre un beau doublé après son succès de l’an dernier.


Une édition 2022 de Paris-Tours qui a, pendant de longs kilomètres, été animée par cinq hommes : Gougeard, Cardis, Carisey, Guégan et Abrahamsen. Un quintet, parti à l’aventure après cinq bornes, qui a fait de la résistance en tête de course, slalomant entre les chemins de vigne jusque dans le final.

Moment choisi par Abrahamsen pour filer seul, à l’anglaise, à 12 kilomètres de l’arrivée. Malheureusement pour lui, son solo n’a pas duré longtemps puisqu’il s’est vite fait rattraper par un trident composé de Kirsch-Heiduk-Le Gac.

Profitant du travail monstre de Kirsch, le quatuor a pendant longtemps espéré faire la malle aux principaux favoris. Mais le tempo imprimé par la formation Arkea-Samsic dans le final a sonné le glas des ambitions des échappés, avalés par le peloton à 1km de l’arrivée.

Annoncé sur papier, le sprint final a donc finalement eu lieu, sacrant Arnaud Démare, beaucoup plus véloce que le reste de la meute. Il devance assez facilement Edward Theuns et Sam Bennett et s’offre un beau doublé.

Outsider proclamé, Arnaud De Lie, qui s’était montré confiant avant la course, a malheureusement été contraint à l’abandon après une chute. Il a été emmené à l’hôpital pour examens. Même cruelle issue pour Jasper Philipsen, qui a lourdement goûté au bitume à mi-course.

Philippe Gilbert lors de sa victoire en 2008 sur Paris-Tours

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous