On n'est pas des pigeons

Pas de panique… il y en aura pour tout le monde !

Pas de panique… il y en aura pour tout le monde !

© Tom Werner - Getty Images

20 mars 2020 à 17:13Temps de lecture1 min
Par Céline Liégeois

Les rayons vides, les files qui s’allongent devant les supermarchés… de nombreux consommateurs paniquent. Malgré des emplois du temps particulièrement chargés, les acteurs de la grande distribution ont accepté d’ouvrir leurs portes afin de rassurer leurs clients.

Nous nous sommes rendus au centre de distribution de Mestdagh situé à Gosselies. C’est de là que partent tous les camions qui assurent les livraisons vers les 85 magasins du groupe en Belgique.

Du jamais vu !

Pour l’entreprise, c’est du jamais vu. La cadence est plus importante encore qu’en période de fêtes. Tout est fait pour que les magasins soient réapprovisionnés rapidement, ce qui demande plus de main d’œuvre au centre de distribution.

Les effectifs sont renforcés et les plages de travail allongées pour répondre aux besoins. En temps normal, 100 camions quittent les entrepôts chaque jour. Ils sont 150 aujourd’hui. En tête des demandes, le papier toilette, l’eau, les pâtes et le riz, les conserves de légumes. Et depuis deux jours, la demande pour les produits frais augmente fortement. Mais les camions arrivent toujours, de Belgique et des pays voisins, pour assurer l’approvisionnement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Le prix du poisson en baisse à cause du confinement

On n'est pas des pigeons

Coronavirus : qu'en est-il du nettoyage des chariots de supermarché ?

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous