C'est vous qui le dites

Pascal de Lobbes : "Il faut relancer le toilettage pour chiens, il est question de bien-être animal!"

Pascal de Lobbes : "Il faut relancer le toilettage pour chiens, il est question de bien-être animal!"
21 avr. 2020 à 10:09 - mise à jour 21 avr. 2020 à 10:09Temps de lecture2 min
Par Sophie Businaro

Syndicats et patrons n’arrivent pas encore à se mettre d’accord sur les secteurs qui doivent reprendre leurs activités.

Pour vous, qu’est-ce qui doit rouvrir rapidement ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission...

Pascal de Lobbes : "Il faut relancer le toilettage pour chiens, il est question de bien-être animal!"
Pascal de Lobbes : "Il faut relancer le toilettage pour chiens, il est question de bien-être animal!" Group4 Studio - Getty Images

"La distanciation sociale serait respectée!"

Pascal, un auditeur originaire de Lobbes, dans le Hainaut, est intervenu à ce sujet sur notre antenne. Selon lui, le plus urgent est de relancer le secteur du service aux animaux, dont le toilettage pour chiens : "On est dans un secteur où il est question de bien-être animal... Il faudrait relancer ce genre de service pour soigner les chiens blessés et ceux qui sont malheureux de ne pas être toilettés. J'ai plusieurs chiens dont un qui a un poil assez spécial et il saigne à cause d'un manque d'entretien car on ne peut pas entretenir nous-mêmes notre chien, il faut un toiletteur pour ce genre de soin."

Certains chiens ont même difficile à marcher tellement leur état est catastrophique...

Pascal pense également à une tranche de la population : "Je pense également aux personnes âgées qui n'ont comme seul ami que leur chien et malheureusement, ils voient leur animal dans une situation de souffrance, certains ont même difficile à marcher tellement leur état est catastrophique. Il faudrait rouvrir ce service, on irait juste déposer le chien et on retournerait le chercher une fois qu'il serait prêt donc la distanciation sociale serait respectée."

Pascal de Lobbes : "
Pascal de Lobbes : " kmatija - Getty Images

"Il faut rouvrir les écoles et magasins pour enfants !"

Du côté de Molenbeek, Aurore pense que "le plus urgent est pour les enfants... Il est temps qu'ils retournent à l'école ! Il faut penser à leur santé psychologique et pas que physique. Autre chose pour les enfants ; ils grandissent et on a besoin de vêtements pour eux et quand on commande en ligne, ça prend bien trop de temps! Les petites et grandes enseignes pour enfants devraient donc rouvrir leurs portes avec des mesures de distanciation sociale. Il va falloir faire confiance aux gens et à leur bon sens ; les restrictions à tout-va ne servent pas toujours car certains transgresseront toujours les règles donc il faut arrêter d'infantiliser les gens ! Je trouve que le confinement est un peu abusif et que tout doit rouvrir doucement et que la vie reprenne son cours... Les gens ne peuvent pas rester dans cette situation-là pendant des mois."

CVQLD : "..."
CVQLD : "..." Toms Pedreira / EyeEm - Getty Images/EyeEm

"On ne peut attendre indéfiniment pour tout relancer!"

Enfin, direction GanshorenDiego témoigne : "On parle d'un retour progressif et par étapes ; je pense que c'est la meilleure solution... À un moment donné, il faut arrêter la paranoïa et faire comme dans de nombreux autres pays européens, il faut que la Belgique relance ses activités et l'économie tout en conservant les mesures sanitaires. Je pense aux indépendants, aux maraîchers, au secteur de l'HoReCa. Il faut y aller progressivement et rouvrir les petites surfaces en premier lieu. Il y a de nombreux petits indépendants qui souffrent énormément : les opticiens, les coiffeurs, les épiciers, etc. Ce sont tous des services à la population, ils doivent donc être prioritaires par rapport à d'autres secteurs ! Et par la suite, cet été par exemple, il faudra relancer les parcs de loisirs, les hôtels etc. en limitant le nombre de visiteurs. On ne peut attendre indéfiniment pour tout relancer."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons RDV du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et la Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous