RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Coupe de Belgique

Pascal Scimè : "je ne pointerai pas la qualité du banc, mais les changements de Kompany qui n’ont pas été payants"

Complètement Foot spéciale Finale de la Coupe de Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Gand a remporté la Coupe de Belgique face à Anderlecht ce lundi. Un match gagné lors de la séance de tirs au but. Un match débriefé lors de l’émission Complètement Foot.

Vincent Kompany n’a pas réussi à remporter un premier trophée avec Anderlecht en s’inclinant en finale de la Coupe de Belgique contre la Gantoise. "Une victoire méritée sur l’ensemble du match" commence à expliquer Pascal Scimè.

"Indépendamment des tirs au but, Gand a montré plus que son adversaire. Et on n’a pas reconnu l’Anderlecht de ces dernières semaines. Il faut voir si c’est un souci psychologique ou athlétique ? La vérité est sans doute à chercher entre les deux."

Joachim Mununga était du même avis. Pour notre consultant à Complètement Foot, "c’était écrit. Qui aurait pu penser que Davy Roef serait le héros de la rencontre alors qu’il a quitté Anderlecht sur une mauvaise note. Cette victoire devait se finir aux tirs au but, car aucune des deux équipes n’a finalement pris l’ascendant. Et la victoire est méritée pour Gand."

Des titulaires qui n’ont pas répondu présents, tout comme le banc mauve

Si Anderlecht peut s’en vouloir d’avoir perdu, il faudra sans doute chercher des réponses sur ce résultat du côté de la prestation de certains titulaires et remplaçants comme le souligne Joachim Mununga.

"Pour moi Refaelov a déçu. Zirkzee également, même si j’avais envie de le voir jouer plus longtemps. Et puis, est-ce que le banc anderlechtois a joué son rôle ? Amuzu, Raman et Ait El Hadj n’ont pas réussi à faire la différence."

Pour ma part, je ne pointerai pas la qualité du banc, mais les changements de Kompany.

Et Pascal Scimè d’abonder dans le même sens et de pointer aussi le coaching de Vincent Kompany.

"Pour ma part, je ne pointerai pas la qualité du banc, mais les changements de Kompany. Ses choix n’ont pas été payants. On ne pensait pas voir trois changements à la 60e. La différence, elle se fait là. Hein Vanhaezebrouck fait des changements, car il doit les faire avec les joueurs blessés ou cuits physiquement. Kompany, lui fait des changements tactiques et ça n’a pas marché."

Des Champions’play-offs en danger pour les Mauves ?

Anderlecht va-t-il subir les conséquences de cette défaite en Coupe de Belgique lors des PO1 ?

Pour Pascal Scimè, "la pression lors du premier match face à l’Union a changé de camp. Et Anderlecht a perdu deux fois face à l’Union. Alors que l’on pensait au match piège pour les unionistes, finalement, celui qui a le plus à perdre, c’est Anderlecht. Les PO, c’est exactement la même pression que la finale de Coupe."

Un avis finalement que ne partage pas Joachim Mununga : "J’ai confiance dans le discours de Vincent Kompany et je ne vois pas de séquelles dans l’équipe d’Anderlecht. La pression reste sur l’Union Saint-Gilloise. Ils doivent endosser ce costume de favori. A voir par contre si la blessure d’Ashimeru ne risque pas de laisser des traces."

Réponse ce dimanche 24 avril à 18h30 avec le match Union – Anderlecht.

Sur le même sujet

La Gantoise remporte sa quatrième Coupe de Belgique aux tirs au but face à Anderlecht

Coupe de Belgique

Michael Ngadeu avant la finale de Coupe de Belgique : "Anderlecht est favori… mais c’est nous qui gagnerons !"

Football

Articles recommandés pour vous