Monde Europe

Pass sanitaire et pass vaccinal en France : ce qui change à partir de ce samedi 15 janvier

Un contrôle des pass sanitaires au Gaumont Multiplex Odyséum Cinema de Montpellier, le 29 juillet 2021.

© AFP or licensors

15 janv. 2022 à 10:04Temps de lecture2 min
Par Ambroise Carton avec Agences

Attention si vous devez vous rendre en France et que vous comptez en profiter pour aller au restaurant par exemple, les règles changent chez nos voisins à partir de ce samedi. Comme on peut le lire sur le site internet des Affaires étrangères, "à partir du 15 janvier 2022, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu leur dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au COVID-19 pour bénéficier d’un passe sanitaire valide".

Le QR code du "booster", valide sept jours après l’injection, sera donc celui à présenter dans les lieux et événements où il est exigé (la liste complète est disponible en cliquant ici). Le 15 février, le délai pour effectuer sa dose de rappel passera à quatre mois après la précédente injection.

"Pour les personnes qui ne font pas leur rappel dans les délais requis, le QR code de leur précédent certificat de vaccination sera désactivé, leur précédent certificat de vaccination valant pass sanitaire ne sera plus valide", précisent encore les Affaires étrangères.

Du pass sanitaire au pass vaccinal

Mais tout ça n’est que temporaire puisque de nouvelles règles sont en discussion au niveau politique. Les députés français ont adopté samedi soir en deuxième lecture le projet de loi controversé transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Les débats doivent maintenant se poursuivre au Sénat.

Entamé le 29 décembre en commission, le marathon de ce douzième texte d’urgence sanitaire depuis mars 2020 s’achèvera dimanche après-midi, avec un ultime vote de l’Assemblée nationale, au bout d’un parcours chaotique marqué par des couacs, des polémiques et des rebondissements.

Le principal changement concerne le type de preuves à présenter pour avoir un pass valide. Jusqu’ici, dans le pass sanitaire, un test négatif était accepté. Le pass vaccinal, lui, ne prendra en compte que les preuves suivantes :

  • Schéma vaccinal complet, avec dose de rappel obligatoire ;
  • Un certificat de rétablissement après avoir été touché par le Covid-19. "Ce résultat doit dater de plus de 11 jours et de moins de 6 mois", précise le site gouvernement.fr.

Et pour les moins de 18 ans ? "Depuis le 30 septembre 2021, les adolescents âgés de 12 ans et 2 mois à 17 ans doivent présenter un passe sanitaire pour accéder aux lieux et événements où il est exigé (cinémas, salles de sports, piscines, restaurants, cafés…), peut-on lire sur le site officiel service-public.fr. Les jeunes mineurs devront donc être munis du QR code attestant d’une vaccination complète, d’un test négatif de moins de 24h ou d’un certificat de rétablissement du Covid-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois."

Sur le même sujet

Pass vaccinal en France : "Il faudra effectuer sa dose de rappel 4 mois, et non plus 7 mois, après sa 2e dose"

Monde Europe

Pass vaccinal, transports en commun, assurance revenu garanti… voici ce qui change ce 1er février

Vie pratique

Articles recommandés pour vous