La Grande Forme

Pathologies du mamelon : quelles sont les plus courantes ?

© Getty images

Ombilication du mamelon, écoulement mammaire, mamelons surnuméraires ; les pathologies au niveau des seins peuvent être relativement fréquentes et varier selon la vie génitale de la femme. Cela se manifeste notamment en fonction de son activité hormonale et de son âge. Le point avec le Dr Renkin Emmanuelle, gynécologue-obstétricienne et consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

Les questions ou les symptômes liés en particulier aux mamelons sont pas si fréquents que ça en gynécologie. Ce sont plus souvent les patientes qui constatent elles-mêmes qu'il y a un souci et qui décident d'en parler à leur gynécologue, explique le Dr Renkin, gynécologue-obstétricienne.

Le mamelon invaginé ou ombiliqué

Parmi les anomalies/pathologies du mamelon les plus courantes, on peut notamment citer le mamelon invaginé ou ombiliqué. Ce problème est assez fréquent puisqu'il touche environ 10% des femmes. Il s'agit d'un mamelon qui est rétracté sur lui-même, enfoui à l'intérieur de l'aréole, soit constamment, soit par intermittence. En cause : les canaux galactophores - qui amènent le lait à la surface du mamelon pendant l'allaitement - qui sont trop courts ou qui s'enroulent sur eux-mêmes.

Résultat : la femme peut se sentir complexée, avoir des difficultés à allaiter, suinter, ressentir des douleurs, etc. D'où l'importance de consulter son.sa gynécologue. À savoir que cette malformation peut être bilatérale et donc atteindre les deux seins. Et qu'elle est soit constitutionnelle ; elle apparaît à l'adolescence, soit acquise ; processus tumoral sous-jacent, bénin ou malin, unilatéral. Si c'est constitutionnel, ça se corrige chirurgicalement.

Les mamelons surnuméraires

Lorsqu'il existe un ou plusieurs mamelon(s) supplémentaire(s), on parle alors de mamelons surnuméraires. Le plus souvent, ils se situent sur une ligne oblique qui va de l'aisselle jusqu'au nombril. Ils peuvent être douloureux et sont surtout, peu esthétiques.

C'est en fait l'équivalent d'un mini sein qui se modifie avec le cycle hormonal et la grossesse. Mais bonne nouvelle ; ils peuvent être traiter via la chirurgie d'exérèse (ndlr. consiste à exciser une partie plus ou moins large ou profonde de la peau pour en traiter une anomalie ou réséquer une excroissance) si on les considère inesthétiques ou gênants. On aura alors une cicatrice, proportionnelle à la taille du mamelon, mais ce sera beaucoup plus discret.

L’écoulement mamelonnaire

Il s'agit d'un motif fréquent de consultation à ne pas banaliser. C'est une pathologie assez fréquente chez l'adolescente et également en cours de grossesse, lors du 3ème trimestre. Si l'on constate l'écoulement d'une substance qui peut être liquide ou semi-liquide, par un ou plusieurs pores du mamelon et que ça se produit en dehors de la lactation ou de la période post-partum, alors il faut consulter. Trois questions à se poser dans ce cas : est-ce unilatéral ou bilatéral ? Lactescent ou sanguinolent ? Spontané ou à la pression du mamelon ?

Selon notre spécialiste, la moins bonne combinaison est la suivante : unilatéral-sanguinolent-spontané. Si c'est le cas, il faudra alors passer des examens afin d'exclure une éventuelle tumeur du sein sous-jacente (maligne) ou un papillome intracanalaire - une tumeur semblable à une verrue qui se forme dans les canaux mammairesPar contre, si la combinaison est : bilatéral-lactescent-à pression, la cause est en général endocrinologique. On va alors doser la prolactinehormone qui déclenche la sécrétion lactée par la glande mammaire et participe au maintien de la lactation, précise le Dr Renkin.

Quelles sont les pathologies du mamelon les plus courantes ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Autres maladies plus rares

  • Syndrome de Raynaud du sein 

Vasoconstriction du mamelon pendant l'allaitement sous l'effet du froid ou du stress.

  • Maladie de Paget

​​​​​​​Forme rare de cancer du sein sous la forme d'un "eczéma" du mamelon et du sein.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous