Icône représentant un article video.

Vuelta - Cyclisme

Patrick Evenepoel, le papa de Remco : "Ses détracteurs peuvent se taire maintenant"

Patrick Evenepoel, le papa de Remco : "Ses détracteurs peuvent se taire maintenant"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’émotion était présente, samedi, à l’arrivée de la 20e étape de la Vuelta. Remco Evenepoel a fondu en larmes, comprenant qu’il allait remporter ce Tour d’Espagne ce dimanche à Madrid. Ses parents, eux non plus, n’ont pu cacher leurs émotions. Sous leur masque chirurgical et les lunettes de soleil, l’émotion était palpable.

"C’est fantastique ! Je n’ai pas les mots, déclarait Patrick Evenepoel, le papa du très probable futur vainqueur de la Vuelta, à notre envoyé spécial Kevin Paepen à l’issue de la 20e étape. Ses objectifs de la saison ont été atteints. Il visait Liège-Bastogne-Liège et la Vuelta. Il a tout fait pour y arriver. Il a travaillé à 200% pour être au top."

Le natif de Schepdael a balayé les doutes que certains observateurs pouvaient avoir quant à ses possibilités de remporter un Grand Tour. Un scepticisme qui a visiblement eu le don d’agacer le clan Evenepoel. "Ses détracteurs peuvent se taire. Il a prouvé qu’il pouvait gagner une grande course et un grand tour. C’est une très bonne réponse."

"Certains peuvent penser qu’il y avait moins de concurrence. Que la chute de Roglic a changé les choses. Mais il faut le faire… Pendant 3 semaines, porter le maillot rouge durant 15 jours, c’est une grosse pression. Une pression sur lui, sur toute l’équipe, le staff, etc. Ils ont travaillé ensemble et ils y sont arrivés. Il n’a pas gagné seul, il y est arrivé grâce à une super équipe. Tous les gars étaient au-dessus de leurs capacités pour aider Remco, tenait à souligner le paternel", ancien cycliste professionnel et vainqueur du Grand Prix de Wallonie.

Anja et Patrick, les parents de Remco Evenepoel.
Anja et Patrick, les parents de Remco Evenepoel. © BELGA

Anja, la maman : "Cela n’équivaut pas au Tour de France ? Je m’en fous !"

La maman de Remco Evenepoel, elle aussi, était aux anges. "Quand Remco a franchi la ligne, on s’est dit "Ouf ! C’est fait !" Parce que ces 3 semaines ont été très intenses pour l’équipe, raconte Anja, la maman de Remco. C’est un rêve dans une carrière. Il a déjà un Grand Tour… La Vuelta, tout de même ! Certains diront que cela n’équivaut pas au Tour de France. Mais ça, je m’en fous moi (sic). C’est magnifique ! L’image qui va me rester, c’est quand ses équipiers passent la ligne avec les larmes aux yeux. Ils ont tous travaillé très dur. Même Pieter et Julian. C’est une récompense pour toute l’équipe."

Le clan REV s’apprête à fêter cette première victoire belge sur un Grand Tour attendue depuis 44 ans. "On va maintenant profiter tous ensemble avec nos amis ici. Il a fallu choisir entre venir en Espagne ou se rendre aux Championnats du monde en Australie. On ne l’oubliera pas. On est toujours fiers de lui. Il a réussi à rester calme, être disponible pour son équipe et être un leader. C’est magnifique…"

Patrick et Anja Evenepoel, à l’arrivée de la 20e étape de la Vuelta.
Patrick et Anja Evenepoel, à l’arrivée de la 20e étape de la Vuelta. © BELGA

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus