Journal du Rock

Paul Stanley de Kiss vs Kanye West : "La maladie mentale n’excuse pas l’antisémitisme"

paul Stanley de Kiss et Kanye West

© Francesco Prandoni/Getty Images – Edward Berthelot/GC Images

13 oct. 2022 à 11:20Temps de lecture3 min
Par Belga/Marie-Amélie Mastin

Instagram et Twitter ont restreint les comptes du rappeur américain Kanye West, également connu comme "Ye", après qu’il a posté des propos dénoncés comme antisémites.

Une porte-parole de Twitter a indiqué dimanche à l’AFP que son compte avait été verrouillé en raison d’une violation du règlement du réseau social.

Et une porte-parole de Meta, la maison mère d’Instagram, a affirmé à l’AFP que le groupe avait effacé du contenu – sans vouloir préciser lequel – figurant sur le compte de Ye pour violation de son règlement.

Instagram a également restreint son compte, ce qui peut impliquer de l’empêcher de publier, de rédiger des commentaires ou d’envoyer des messages privés, selon la même source.

Kanye West, qui est Noir, fait des remous sur les réseaux sociaux depuis qu’il a porté pendant la Fashion Week à Paris un t-shirt proclamant "White Lives Matter" ("La vie des Blancs compte", en anglais).

Il s’agit d’un détournement du célèbre slogan "Black Lives Matter" ("La vie des Noirs compte"), emblématique des manifestations antiracistes de l’été 2020 aux Etats-Unis, et d’une pique à l’attention du mouvement éponyme.

Sur Instagram, Ye, 45 ans, a publié vendredi des captures d’écran de conversations avec le rappeur Diddy, qui a critiqué le t-shirt et son message.

"Je vais t’utiliser comme exemple pour montrer aux personnes juives qui t’ont dit de m’appeler que personne ne peut me menacer ou m’influencer", a écrit Kanye West. La publication a été effacée mais des copies sont toujours visibles sur internet.

Puis sur Twitter, il a dit qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication qui n’est plus accessible, le réseau social indiquant qu’elle enfreignait ses règles.

L’organisation American Jewish Committee (AJC) a accusé Ye d’avoir promu "la haine des juifs".

"Kanye West devrait trouver un moyen de faire valoir son point de vue sans recourir à l’antisémitisme", a-t-elle dénoncé.

Habitué des controverses, Ye, qui souffre de troubles bipolaires, avait déjà été interdit de publications sur Instagram pendant 24 heures en mars, sur fond de divorce acrimonieux avec la vedette de téléréalité Kim Kardashian.

Le rappeur est en outre au bord de la rupture avec la marque Adidas, qui veut "réévaluer" sa collaboration avec l’artiste.

De son côté, Paul Stanley de Kiss, qui est juif, s’est aussi exprimé sur Twitter pour commenter les posts de Kanye West : "La maladie mentale EST une maladie mais ne devrait JAMAIS être utilisée pour minimiser le danger des discours de haine, de l’antisémitisme et de la violence contre les religions ou les ethnies. Nous avons trouvé des moyens au cours des siècles pour rationaliser ce comportement et avons vu les atrocités qui ont suivi. PARLEZ !"

Ce message a été publié après que Kanye ait tweeté un post assez ambivalent dans lequel il s’attend à être menacé, voire même à devoir menacer lui-même la communauté juive : "Je suis un peu endormi ce soir, mais quand je me réveillerai, je devrai monter en puissance" et "Vous avez joué avec moi et essayé de faire du chantage à tous ceux qui s’opposent à votre programme." Kanye West a donc été exclu de Twitter pour ces messages.

Loading...

Paul Stanley s’est joint à d’autres artistes juifs pour démonter les propos de Kanye West. Le producteur juif et maître d’œuvre des Bleachers, Jack Antonoff, a récemment interrompu un concert pour critiquer West, en disant au public : "Kanye, ne te fous pas de nous", tout en ajoutant : "Je ferais n’importe quoi pour me réveiller et ne pas entendre parler de Kanye, surtout quand il s’agit des juifs, mec".

De son côté, David Draiman de Disturbed, également juif, a tweeté : "Entre @joerogan qui n’appelle pas @rogerwaters pour ses conneries antisémites, @kanyewest qui se lance dans une diatribe antisémite, et puis @elonmusk qui félicite son ami (Kanye) pour sa réintégration sur @twitter, la semaine a été rude pour nous les juifs. #Antisemitisme".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous