Monde

Pays-Bas : 700 personnes devant un centre d'enregistrement de demandeurs d'asile

De longues files devant un centre d'enregistrement de demandeurs d'asile aux Pays-Bas

© Belga

24 août 2022 à 10:03Temps de lecture1 min
Par Belga

Près de 700 personnes ont dormi devant le centre d'enregistrement de demandeurs d'asile de Ter Apel, aux Pays-Bas, dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué une porte-parole du Centraal Orgaan opvang asielzoekers (COA), l'agence en charge de l'accueil des demandeurs d'asile.

Environ 400 personnes avaient dû attendre dehors au cours des deux nuits précédentes. Les centres d'accueil pour demandeurs d'asile sont débordés aux Pays-Bas. Les personnes dont la procédure est terminée et qui bénéficient d'une protection sont souvent dans l'impossibilité de bénéficier d'un logement en raison de la saturation du système d'accueil.

Cette situation a provoqué des tensions et des bousculades devant le centre. Selon le quotidien Dagblad van het Noorden, une partie du personnel de Ter Apel a observé un arrêt de travail mardi à la suite des incidents résultant de ce manque de places d'accueil.

La Belgique est confrontée au même problème. D'importantes files se forment tous les jours devant le centre d'accueil Fedasil du Petit-Château à Bruxelles. Le personnel y a également observé un arrêt de travail mardi. À partir de lundi, l'enregistrement des demandes déménagera vers les bureaux de l'Office des Etrangers non loin de la Tour des Finances.

Sur le même sujet

Médecins sans frontières fournira des soins médicaux au centre néerlandais pour demandeurs d'asile de Ter Apel : " Le gouvernement néerlandais est vraiment défaillant"

Monde Europe

Bousculades au Petit Château : le personnel en arrêt de travail depuis 13 heures pour dénoncer une situation intenable

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous