RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

PE révèle l’humoriste belge dont il est le plus fan : "Je pourrais l’écouter des heures et des heures"

PE, pour son spectacle "PE raconte des histoires drôles"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 mars 2022 à 09:42Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

PE était l’invité du 8/9 pour présenter son spectacle PE raconte des histoires drôles dans le cadre du festival Namur is a joke. L’humoriste s’est confié sur l’évolution de son humour et a fait les éloges de l’un de ses condisciples.

PE, de son nom complet Pierre-Emmanuel, a fait de l’humour son métier depuis plusieurs années. Il vous a notamment fait rire grâce à ses petites capsules humoristiques publiées sur les réseaux sociaux pendant le confinement.

Dans ce spectacle, PE vous fera un condensé de ses meilleures anecdotes et vous racontera ses moments les plus gênants et malaisants sur scène.

PE vous invite à découvrir ses histoires drôles le jeudi 24 mars au festival Namur is a joke organisé par un autre humoriste que vous connaissez bien : GuiHome.

PE et ses drôles d’histoires sur scène

Connu pour ses nombreuses interventions humoristiques sur l’actualité et la politique en radio sur Tipik et sur les réseaux sociaux, PE opte pour une autre approche sur scène, plus universelle.

"De façon très égocentrée, je pars de moi pour arriver chez les gens, puisque finalement on vit sensiblement tous la même chose" explique-t-il. Un exemple évocateur ? "Je suis devenu papa. J’imagine que beaucoup de gens se reconnaissent là-dedans : je parle de ma première fois chez le gynécologue parce que cela a été un choc".

Le quiproquo du "trompettiste"

Ancien employé dans un magasin de seconde main, PE rêvait avant tout de scène, mais pas pour faire des blagues. Il voulait devenir trompettiste.

L’humoriste belge a d’ailleurs une anecdote étonnante à ce propos lors de son passage au célèbre Festival d’Avignon. "Comme tout le monde au festival d’Avignon, je tracte en rue et il y a une trompette sur mon affiche. Quand je fais le spectacle, je vois au premier rang deux personnes qui regardent l’infrastructure et qui ne participent pas du tout. Je pense que cela doit vraiment être dur pour eux. Je leur demande ce qu’il se passe et ils me répondent en allemand, mais je ne parle pas du tout allemand" relate-t-il.

Chance pour lui, il y a une spectatrice suisse allemande dans l’assistance qui traduit l’étonnement des deux germanophones. "Elle explique que ce sont des fans de jazz qui en voyant l’affiche, pensaient que c’était un concert de jazz". Un quiproquo qui l’a évidemment beaucoup amusé !

Loading...

Un humour plus accessible qu’autrefois

PE, c’est de l’humour sans langue de bois, parfois sans filtre. Connu pour être assez trash dans son premier spectacle Chic et choc, le jeune papa s’est aujourd’hui adouci pour rencontrer un plus large public.

"En fait l’humour on essaie de se trouver pour voir comment on va parler aux gens. Au début j’essayais juste d’attirer l’attention, j’étais plus trash qu’autre chose, il n’y avait pas de rires mais des réactions offusquées. Au début, on pense : 'C’est chouette, j’ai des réactions'. Mais au final ce n’est pas ce qu’on veut. Il a fallu se trouver et maintenant je crois que j’ai enfin trouvé comment m’adresser aux gens et j’essaie d’être le moins vulgaire possible puisque ma maman vient me voir de temps en temps. La première personne que je veux séduire, c’est donc ma mère" déclare-t-il.

Fan d’Inno JP

Envie de rire aux blagues de PE ? Il faudra attendre :

  • Le 30 mai au Théâtre de la Toison d’Or à Bruxelles
  • Les 2 et 3 juin à l’Eden à Charleroi
  • Le 10 juin au Centre culturel d’Ans
  • Le 18 juin au Delta à Namur

Fort de son succès fulgurant sur les réseaux sociaux, son spectacle à Namur is a joke est déjà complet ! L’humoriste originaire de Jodoigne en profite pour faire la promotion d’autres talents présents à ce festival du rire.

Il conseille fortement de voir Inno JP - régulièrement sur les ondes de la RTBF et présent dans les capsules humoristiques Les Anonymes sur Tipik - qui n’est pas moins l’humoriste qui le fait le plus rire ! "Honnêtement c’est une bombe. C’est un univers extraordinaire, il a une histoire fabuleuse, des points de vue fantastiques. Je crois que je pourrais l’écouter des heures et des heures faire des blagues. C’est vraiment du génie" lâche-t-il.

Des commentaires dithyrambiques qui n’occultent pas son admiration pour d’autres artistes au rendez-vous de ce festival comme la Française Antonia de Rendinger.

Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

Benjamin Marechal parle de son départ : "Je vous dis merci"

Le 6/8

Jean-Luc Fonck fait passer le temps sur "Patience Patience" avec Le Cas Pucine

Le 8/9

Articles recommandés pour vous