RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Pepinster : Julie Beckers quitte la vie politique

Julie Beckers a décidé de quitter la vie politique

A Pepinster, Julie Beckers, la cheffe de groupe socialiste au conseil communal, a annoncé ce samedi qu’elle se retirait de la vie politique.

Une décision prise, évidemment, suite à l’affaire des 500 kg de charbon destinés aux sinistrés et donnés aux parents de Julie Beckers par son compagnon Claude Dedye, lui aussi conseiller communal PS.

Après les avoir entendus, la commission de vigilance du Parti Socialiste de la Fédération de Verviers a exclu Claude Dedye du PS et demandé à Julie Beckers de céder son poste de cheffe de groupe tout en la démettant de toutes ses fonctions internes au parti.
Elle pouvait rester conseillère communale. Pour quelles raisons a-t-elle décidé d’abandonner la vie politique ? Julie Beckers explique : "Les répercussions de cette affaire sur ma vie personnelle, sur ma famille, le moment où mon père a dû s’humilier et montrer au grand jour les conditions dans lesquelles il vivait, mes enfants, qui sont assaillis de remarques assassines sur les réseaux sociaux, font que je décide de les protéger et de me retirer de la vie publique.".

Mais continuera-t-elle par exemple à s’occuper du centre de dons de la gare de Pepinster ? "Oui, la décision de me retirer de la vie politique me permettra de dégager davantage de temps. De toute façon, le temps d’analyse des dossiers ne servait pas à grand-chose puisqu’il n’y a pas de débat possible à Pepinster. Et ce temps ne pourra être, de toute façon, que mieux utilisé.", répond Julie Beckers.

Articles recommandés pour vous