RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Permis d'urbanisme pour les nouveaux gîtes, un frein au secteur? Les avis divergent

04 mai 2022 à 06:33Temps de lecture2 min
Par Philippe Collette

Des remous dans le secteur des gîtes touristiques. En cause: le projet du  gouvernement wallon d'imposer, via les communes, un permis d'urbanisme pour les futurs aménagements et construction de gîtes. Certains y voient un frein au développement de ce secteur à succès, mais plusieurs communes y sont favorables: des zones sont en sur-logements touristiques, ce qui entraine des nuisances et limite aussi le nombre de logements pour les habitants.

Il faut une répartition réfléchie des gîtes

Moins de logements disponibles en raison du nombre croissant de gîtes, c’est ce que constate Vincent, un jeune spadois: "L'offre diminue, et surtout, les prix augmentent. C'est bien d'accueillir les touristes, c'est super important pour la ville, mais si Spa ne peut pas accueillir ses travailleurs, je pense qu'il y a peut-être un petit souci."

Pour limiter ces situations, le gouvernement wallon envisage d’imposer un permis d’urbanisme pour les nouveaux gîtes. Plusieurs communes y sont favorables comme Theux. "Lorsqu'il y a un gîte, il n'y a plus de domiciliation, donc nos habitants diminuent" explique Pierre Lemarchand, bourgmestre. "Il y a aussi moins d'enfants dans les écoles, et une perte de revenus sur l'impôt des personnes physiques."

Il ne s’agit pas de freiner le tourisme, mais plutôt de réguler le marché: "Il faut pouvoir maîtriser le nombre, la situation, donc une répartition réfléchie des gîtes."

Cela ne doit pas décourager l'investissement

De leur côté, les agences de location sont partagées. Le permis d’urbanisme est un frein au secteur selon Accueil Champêtre, mais Ardennes-Etapes à Stavelot, nuance: "Pour nous, cela ne doit pas décourager l'investissement, mais ça doit faire aboutir à un investissement plus ciblé, vers les communes qui peuvent bénéficier de plus de tourisme" précise Philippe Neumann, le directeur d'Ardennes-Etapes.

Quant aux nuisances générées par les gîtes, elles restent limitées. Imposer un logement dans le gîte avec une domiciliation serait une piste envisagée.

Notons que le texte imposant un permis d'urbanisme pour les nouveaux gîtes n'a pas encore été voté au parlement wallon. S'il est adopté, il ne concernera que les gîtes où le propriétaire n'habite pas. Les chambres d'hôtes et chambres à la ferme ne sont donc pas visées. Il n'y aura pas non plus d'effet rétroactif.

Sur le même sujet

Bientôt un permis pour les gîtes en Ardennes ? Les communes wallonnes veulent contrôler leur prolifération

Belgique

Articles recommandés pour vous