Regions Bruxelles

Perquisitions dans le milieu de la drogue à Anderlecht : quatre personnes inculpées

© Belga

15 déc. 2021 à 13:21Temps de lecture2 min
Par Belga

Deux des neuf personnes arrêtées mardi, dans le cadre d’une enquête de la zone de police Bruxelles-Midi au sujet d’un trafic de drogue, ont été relaxées après audition, a informé mercredi le parquet de Bruxelles. Les sept autres ont été mises à disposition du juge d’instruction. Quatre d’entre elles ont été inculpées du chef de vente de stupéfiants en association et placées sous mandat d’arrêt mardi. Les interrogatoires des trois autres personnes privées de liberté doivent encore avoir lieu.

"La zone de police Bruxelles-Midi, en coopération avec différentes zones de police bruxelloises, a effectué un total de onze nouvelles perquisitions, dont quatre renforcées avec l’assistance d’unités spéciales, ce mardi 14 décembre 2021 au matin", a déclaré le parquet de Bruxelles, mercredi. "Celles-ci ont eu lieu principalement sur le territoire de la commune d’Anderlecht, mais également sur les territoires de Bruxelles, de Saint-Gilles, de Forest, de Schaerbeek et de Molenbeek-Saint-Jean, ainsi que sur les territoires de Asse et de Soignies", a-t-il dit.

"L’opération a notamment permis la saisie de 1,550 kg501,45 m de cannabis et d’une somme d’argent d’approximativement 15.000 euros. Au total, neuf personnes ont été privées de liberté. Deux d’entre elles ont été relaxées après audition par les services de police, tandis que les sept autres ont été mises à disposition du juge d’instruction. Quatre d’entre elles ont été inculpées du chef de vente de stupéfiants en association, et placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction en date du 14 décembre 2021. Les interrogatoires d’inculpés des trois autres personnes privées de liberté doivent encore avoir lieu", a détaillé le parquet.

Deux vagues de perquisitions

Il s’agissait mardi de la deuxième série de perquisitions en moins d’un mois dans ce dossier. Une action de grande envergure avait déjà été menée le 24 novembre dans plusieurs communes bruxelloises et flamandes. La police avait alors effectué 23 perquisitions, interpellé 27 personnes et saisi neuf kilos de cannabis, 435 grammes de cocaïne et une somme de 180.000 euros en espèces. Treize des 27 personnes interpellées avaient finalement été placées sous mandat d’arrêt.

"À l’issue de ces deux vagues de perquisitions, dix-sept personnes au total sont actuellement en détention préventive dans le cadre de ce dossier", a précisé le parquet.

L’enquête judiciaire qui est menée a été entamée il y a plusieurs mois par la zone de police Bruxelles-Midi. Elle vise une organisation de trafiquants de drogue actifs dans le quartier du Peterbos à Anderlecht. Après la première opération, de nouveaux suspects sont apparus, raison pour laquelle de nouveaux devoirs d’enquête ont été menés.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous