Initiatives locales

Perte d’un animal de compagnie : un service d’accompagnement afin de surmonter le deuil

© Getty Images

La mort peut être un sujet difficile à aborder, même lorsqu’il s’agit de la perte d’un compagnon à quatre pattes. Ces animaux font partie intégrante de notre vie, on s’y attache et lorsqu’ils ne sont plus là, un vide peut se créer. À Farciennes, un service accompagne les personnes pour les aider à aller de l’avant.

La perte de Sultan fut un coup dur pour Nanou. Il lui a fallu près de 12 ans pour se remettre de la perte de son compagnon à quatre pattes, même si jamais rien ne lui fera oublier sa présence. Et c’est Yasmina qui l’a aidée à surmonter cette épreuve. À Farciennes, Mystère et boules de poils accompagne les personnes en deuil suite à la perte d’un animal de compagnie.

Déni, colère, culpabilité, dépression… Une personne endeuillée peut passer par différentes étapes, comme pour la perte d’un proche. La perte d’un animal peut donc demander du temps et il est parfois compliqué de s’en sortir sans l’aide d’une personne extérieure.

Contrairement à ce qu’on pense, ce n’est pas une étape après l’autre ", explique Yasmina Leysen, comportementaliste, à Télésambre. " Généralement on peut passer de la 1 à la 3 à la 5, elles se mélangent toutes. Quand on pense que ça va mieux, que ça y est, qu’on est à la dernière étape, un petit détail au quotidien peut faire rebasculer vers la 1. Il y a des techniques pour aider dans la compréhension, pour aider à avancer, à accepter la perte de l’animal. Il y a aussi le fait de pouvoir lui dire au revoir. "

>> À suivre : " Je n’y arrivais pas, je refusais le fait qu’il soit décédé ", confie Nanou à Télésambre

Farciennes : un service d’accompagnement au deuil animalier voit le jour

Une situation vécue de différentes manières

Une perte n’est jamais facile à vivre et peut être vécue de manières très différentes en fonction des points de vue, de la personnalité et des situations de chacun. Dans le cas d’une personne habitant seule, cela peut être très difficile à vivre. Son animal représentait une présence humaine à part entière, il doit donc réapprendre à vivre seul, ce qui est loin d’être simple.

La présence de l’entourage est aussi importante. Mais le chagrin vécut suite à la perte d’un animal de compagnie n’est pas toujours perçu et compris par les proches.

Invitée dans le 6/8, la vétérinaire Bénédicte Flament a donné quelques conseils pour aider les personnes en deuil à traverser cette période difficile.

Loading...

Sur le même sujet

Quelle est l’origine de l’expression "avoir un mal de chien" ?

Le 6/8

Faut-il faire de l’exercice physique avec son animal de compagnie ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous