Jeux vidéo

PETA s’attaque à God of War Ragnarok et exige une version sans cruauté animale

© Santa Monica Studio

21 nov. 2022 à 10:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), l’association de défense des droits des animaux, a quelques reproches à faire à God of War Ragnarok, le nouveau jeu de Santa Monica Studio. 

En effet, PETA considère que certains animaux dans le jeu sont maltraités. Il est vrai que Kratos et son fils Atreus n’hésitent pas à frapper des animaux qui se mettent dans leur passage. C’est notamment le cas du chien Garm, qui garde l’entrée du royaume de Niflheim.

Selon PETA, “ce chien est enchaîné dehors, dans le froid, depuis des lustres. Kratos et Atreus l'ont trouvé dans des conditions déplorables, endurant les ravages du froid du Fimbulwinter sans aucun abri. Il n'avait pas non plus de nourriture ni d'eau. Tous les chiens méritent des foyers aimants et des couchettes chaudes, même s'ils mesurent 60 pieds de haut. Si vous avez froid, ils ont froid. Les chiens ne devraient jamais être enchaînés ou enfermés à l'extérieur.”

Bon, on est évidemment d’accord avec le message, mais il s’agit d’une bête mythique, modélisée en 3D, et non pas d’un véritable chien géant. Mais PETA ne s’arrête pas là, et exige un mode “sans violence envers les animaux” :

Nous demandons à Santa Monica Studio de créer un “mode PETA” pour que God of War Ragnarok puisse être joué sans violence envers les animaux !

Le studio n’a pas encore répondu à l’association. Mais si vous jouez à God of War Ragnarok, qui est par ailleurs excellent, sachez qu’il existe une mission qui vous permet de “calmer” vos chiens de traîneau. Et elle permet de les caresser et gagner un trophée. Ce qui devrait plaire à PETA.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous