Jupiler Pro League

Peter Croonen démissionne de son poste de président de la Pro League

Peter Croonen, président de Genk, démissionne de son poste de président de la Pro League

© Belga

20 déc. 2021 à 10:11 - mise à jour 20 déc. 2021 à 10:11Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Peter Croonen a décidé de faire un pas de côté et a présenté sa démission du poste de président de la Pro League ce lundi. Le président du KRC Genk va ainsi quitter la présidence et le Conseil d’Administration de la Pro League à 6 mois de l’échéance statutaire de son mandat.

Une décision qui fait suite au recours introduit par le KRC Genk pour modifier le calendrier des matches de Pro League du mois de janvier. Le club limbourgeois avait saisi la CBAS après que la Pro League avait refusé cette modification du calendrier. La Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport a par la suite donné raison à Genk.

"En tant que président du KRC Genk et de la Pro League, l'écart est trop important", a écrit Croonen dans sa lettre de démission. "Une telle combinaison est inscrite dans les statuts pour tous les administrateurs et est donc systémique au sein de la Pro League. La réforme stratégique de 2022 devrait résoudre ce problème. Je fais un pas de côté afin de pouvoir suivre totalement mon coeur",

"Je prône un président indépendant et des administrateurs indépendants" dans le futur, a ajouté Croonen avant d'énumérer toutes les difficultés auxquelles il a dû faire face.

"Ce furent des années mouvementées : l'affaire du footgate, le covid, les droits tv, la réforme fiscale du football professionnel. Notre coefficient européen qui a chuté et les comptes annuels  dans le rouge. Oui, des changements concrets et importants ont été apportés durant cette période : création d'une réglementation sur les agents de joueurs, mise en place d'une 'clearing house', inscription à la législation anti-blanchiment, création de la Chambre générale de contrôle des licences, réforme de l'attribution des licences, réforme de l'arbitrage, introduction du VAR, (...)

Mais la tempête n'est pas encore passée. La crise du Covid, le FootGate, notre position concurrentielle en déclin au niveau international... Le travail n'est pas terminé sur le terrain de la lutte contre le racisme comme on l'a malheureusement constaté dimanche. Je suis vraiment convaincu que le football professionnel belge est prêt à adopter des réformes stratégiques nécessaires dans les mois à venir. Je nous souhaite à nous tous dirigeants de club, le courage et la vision de transformer l'année 2022 en année pivot."

Peter Croonen était devenu président de la Pro League en 2019, prenant la succession de Marc Coucke. Il était membre du CA depuis 2018.

 

Sur le même sujet

Insultes racistes dans les stades : le Parquet de l’Union belge ouvre une enquête après les insultes racistes lors du Topper

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous