Le 8/9

Petite révolution chez Marvel avec "Les Éternels" : "Le ton est plus calme mais le jeu d’acteur est plus puissant"

03 nov. 2021 à 11:46Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Les Éternels, Si on chantait, et Pleasure : ce sont 3 films diamétralement opposés mais 3 films qui ont séduit Stanislas Ide qui arrivent dans les salles de cinéma cette semaine.

Le nouveau Marvel révolutionnaire Les Éternels, la comédie française feelgood Si on chantait, et la plongée presque documentaire dans l’envers de la pornographie avec Pleasure devraient conquérir les fans de ces différents genres. Stanislas Ide, chroniqueur cinéma du 8/9, vous en explique les raisons.

"Les Éternels", une révolution chez Marvel

C’est officiel, Marvel détrône James Bond en tant que franchise la plus longue de l’histoire du cinéma. Les studios de la célèbre maison d’édition de comics sortent le 26e Marvel, Eternals.

Un peu à la manière des Gardiens de la Galaxie, on suit 10 superhéros immortels envoyés sur terre pour protéger l’humanité il y a 7000 ans… mais tout vole en éclats quand la finalité de leur mission se dévoile.

Ce film, réalisé par Chloé Zhao, qui a reçu l’Oscar de la meilleure réalisatrice et du meilleur film en 2021 pour Nomadland, se révèle bien différent des précédents opus. "Le ton est un peu plus calme, plus Shakespearien, mais le jeu des acteurs est donc bien plus puissant" promet Stanislas Ide. Ce film devrait ainsi concilier les fervents amateurs de cinéma et les aficionados des Marvel.

On note également le casting impressionnant avec entre autres Kit Harington, Angelina Jolie et Salma Hayek mais aussi la diversité des genres qui s’installe. On trouve ainsi le premier superhéros gay et la première superhéroïne malentendante.

Loading...

"Si on chantait", comédie feelgood

Le titre de ce film signé Fabrice Maruca est une référence assumée à cette chanson bien connue du répertoire de Julien Clerc.

Si on chantait évoque l’histoire d’employés licenciés d’une usine du nord de la France qui entament une reconversion en… service de chansons à domicile. "Ce n’est pas aussi drôle que Les Ch’tis car un peu plus mielleux, mais du cinéma populaire comme ça, on adore" lance le chroniqueur.

Artus se démarque dans un casting déjà prometteur puisqu’il est entouré de Clovis Cornillac, Alice Pol et Jérémy Lopez de la Comédie Française. Seul bémol, les comédiens ne se muent pas en de véritables chanteurs, ce qui donne par conséquent quelques fausses notes au film.

Loading...

"Pleasure", un autre regard sur l’industrie des films X

On termine sur le sulfureux mais aussi déroutant Pleasure qui évoque l’univers du cinéma pornographique. Ne cherchez pas plus loin, c’est le "film préféré de la semaine" de Stanislas Ide.

Pleasure de Ninja Thyberg suit une Suédoise de 20 ans qui arrive à Los Angeles pour faire carrière dans les films X.

Cette plongée presque dramatique, mais avec une pointe d’humour, dans l’industrie du porno montre l’envers du décor avec beaucoup de nuances : les tournages se passent parfois très bien mais tombent aussi parfois dans une violence exacerbée. Racisme et sexisme s’installent à la surprise des actrices.

Loading...

Les 'sorties ciné', c’est tous les mercredis dans Le 8/9 en radio sur VivaCité et en télévision sur La Une.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous