Diables Rouges

Philippe Albert : "Hans Vanaken et Leandro Trossard sont les grands vainqueurs de ce rassemblement"

© Tous droits réservés

30 mars 2022 à 07:16Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter

Quels enseignements retirer de ce rassemblement du mois de mars ? A six mois de la Coupe du monde, Roberto Martinez a décidé de livrer une sélection "U50", qui a ramené un nul et une victoire de son diptyque contre l’Irlande et le Burkina Faso. Débriefing avec Philippe Albert. "Je retiens le fait de ne pas avoir encaissé malgré la défense remaniée, avec un bon Sels. C’était un début de match difficile en défense mais ils se sont ressaisis. La défense m’a paru plus solide qu’en Irlande avec l’entrée de Dendoncker en deuxième mi-temps, notamment".

Siebe Van der Heyden a disputé son premier match avec les Diables. Testé au poste d’arrière-central gauche à la place d’Arthur Theate, l’Unioniste a rendu une copie propre. "Je l’ai trouvé régulier et d’une sobriété incroyable. Il est monté en puissance au fil de la rencontre. Il a fait du VDH, très bon à l’arrêt, très bon dans le jeu aérien. Quelques montées intéressantes qu’il n’a pas pu mener à terme, dommage pour lui."

Au coup d’envoi, Roberto Martinez a privilégié la titularisation de Michy Batshuayi, reléguant pour une deuxième rencontre consécutive les Benteke, Origi et Vanzeir sur le banc. "Benteke a fait du Benteke lorsqu’il est monté hier : une tête sublime pour inscrire le 3-0. On sait ce qu’on a avec Christian, quand il monte au jeu, il a toujours faim. Au niveau de la mentalité, il est irréprochable. Il vit des moments difficiles à Crystal Palace où il n’évolue pratiquement jamais, et pourtant il livre une bonne copie en montant au jeu ce soir. J’espère qu’il sera du noyau au Qatar car on a besoin de son profil."

Qui sont les grands vainqueurs du rassemblement ?

Au moment de tirer le bilan, quels sont les Diables qui ont marqué des points en vue d’une place dans la sélection pour le Qatar ? "Deux noms : sur le match d’aujourd’hui, Trossard et Vanaken ont marqué des points. L’ailier de Brighton a un pied dans les trois buts ce soir et il a répondu présent, comme souvent en équipe nationale. Et ce soir, Vanaken a été très bon dans les deux rectangles. Offensivement, c’est encore deux buts pour lui sur ce rassemblement. C’est évident qu’il marque des points aux yeux du sélectionneur."

Adnan Januzaj, titulaire, a livré une partie très intéressante. Au point de semer le trouble dans l’esprit du sélectionneur ? Le joueur de la Real Sociedad s’est invité à deux reprises dans les sélections belges pour les dernières Coupe du monde (2014, 2018). "Jamais deux sans trois, comme dit l’adage (rires). Il s’est passé quelques chose avec Martinez lors du match à Saint-Marin (NDLR : en 2019, où il avait rendu une pâle copie au même titre que Divock Origi). Il retrouve du temps de jeu en sélection. C’est un bon début dans son chemin pour convaincre Martinez. Il a prouvé en première mi-temps qu’il avait un talent incroyable. C’est un profil assez spécial aussi. Si on a l’un ou l’autre blessé offensivement, pourquoi ne pas penser à lui ?.

Belgique - Burkina Faso : 29 mars 2022 (3-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous