Coupe du Monde 2022

Philippe Albert : "Je veux retrouver des gars qui mouillent le maillot, qui se battent pour les équipiers"

Philippe Albert : "Je veux retrouver des gars qui mouillent le maillot, qui se battent pour les équipiers"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

C'est le jour J ! Ce jeudi, à 18H00 (16H00 heure belge), les Diables Rouges vont disputer leur troisième match dans cette Coupe du monde 2022. Un duel face à la Croatie. Au terme de celui-ci, on saura si les Belges accèdent aux huitièmes de finale ou s'ils doivent rentrer au pays.

"Bien sûr, il y a des raisons d'être optimiste pour ce match. Malgré ce qui s'est passé depuis plusieurs mois, je reste persuadé que, si tous les joueurs sont concentrés à 100%, ça reste une équipe qui peut battre n'importe qui. Etre physiquement à 100%, beaucoup ne le seront pas. Il faut que tous les joueurs aillent dans le même sens. J'ai adoré les interviews... mais les actes, c'est beaucoup mieux ! Les Croates restent sur une série impressionnante. Depuis juin 2021, c'est 18 matches pour 33 buts et seulement 12 encaissés. Je ne veux pas saper le moral des supporters, mais on a affaire à une équipe très solide. Il va falloir que tous les Diables affichent la même mentalité, s'arrachent sur le terrain. Si malheureusement on doit rentrer à la maison, ils auront au moins le sentiment d'avoir tout donné. Pour les Diables, on pointe trois défaites lors des quatre derniers matches, sans parler du niveau de jeu qui laisse à désirer. Ils ont conscience qu'ils ne peuvent pas passer à côté, sans quoi ils le regretteront assez longtemps", indique Philippe Albert.

Et d'ajouter : "Ca passe ou ça casse aujourd'hui. Lancer des jeunes sans expérience, ce ne serait pas leur rendre service. Je pense qu'il va rester dans une composition plus ou moins logique. On ne devrait pas avoir énormément de changements. Les clés du match ? D'abord la bataille en milieu de terrain. Si Romelu Lukaku débute, il faudra voir dans quel état d'esprit et dans quel état physique il se trouve. Le troisième point clé, c'est cette mentalité. Je veux retrouver des gars qui mouillent le maillot, qui se battent pour les équipiers et qui, en cas de coup dur, parviendront à renverser la situation. C'est tout ce qu'on leur demande. Le foot, c'est un jeu simple."

"Si il y a bien un joueur qui doit prouver quelque chose aujourd'hui, c'est Kevin De Bruyne. Il en est capable. Le vent a tourné pour lui. C'était un joueur indispensable à notre équipe. Il l'est toujours, mais il faut qu'il montre une autre mentalité et sorte un tout grand match, comme il le fait pratiquement chaque semaine avec Manchester City. Il est psychologiquement dans une situation difficile. Il est moins bien entouré qu'en club, mais il doit jouer avec ses équipiers, qui ont fait des résultats extraordinaires aussi depuis plus de dix ans. Des gars comme Jan Vertonghen ou Toby Alderweireld sont là depuis le début également, à son service. A lui à renvoyer la balle et nous sortir un match de qualité comme il est capable de le faire. Lukaku ? Il n'a plus débuté un match depuis fin août. Ca reste un buteur d'exception. Par sa présence, il fait douter l'adversaire. Il y a une différence si Lukaku est là ou non. On marquera des points à l'entame de cette rencontre, au niveau du leadership aussi. C'est un leader. J'espère qu'il va débuter car il est capable de faire la différence à lui seul", précise ensuite notre consultant.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous