Football

Philippe Albert pas tendre avec les clubs wallons : "c’est une faillite collective"

© © Tous droits réservés

24 mai 2021 à 19:05Temps de lecture1 min
Par Lancelot Meulewaeter

Amené à donner son flop hebdomadaire, Philippe Albert a effectué un résumé de la saison des clubs wallons. Il omet volontairement Eupen, qui a passé une saison tranquille de son côté, mais pointe le Standard, Charleroi et Mouscron. "En début de saison, ces équipes étaient parties sur de bonnes bases et qui se sont effondrées. Mouscron a été relégué alors qu’il y avait énormément de qualité dans cette équipe. Ils auraient dû vivre une saison tranquille." Charleroi a déjà fait l’objet de beaucoup de débats, le consultant se contentant d’ajouter : "A Charleroi, début de saison extraordinaire mais ça a foiré par la suite."

Le cas Amallah, symptôme d’un Standard malade

Il a également évoqué la situation du Standard. "Le Standard qui a du mal à relever la tête, même si les jeunes sont présents. On a pu voir ce week-end qu’avec des jeunes c’est bien, mais c’est très difficile d’aller chercher les PO1. Effectivement, je suis inquiet pour la saison prochaine. J’ai lu qu’on annonçait le départ d’une dizaine de joueurs dont des joueurs qui ont apporté énormément cette saison comme Amallah, qui est auteur de 14 buts et de nombreux assists cette saison et qui a été agressé à la sortie du stade. Il faut bien se dire que sans Amallah, le Standard n’aurait même pas eu voix au chapitre pour ces Europe Playoffs. C’est terrible mais c’est une faillite collective."

Stephan Streker abonde dans le sens d’Albert concernant l’agression dont a été victime Selim Amallah. "Philippe insiste sur le talent incroyable de Selim Amallah, et il a raison. Indépendamment de cela, de quoi parle-t-on ? Il se fait agresser physiquement, il fait son métier du mieux qu’il peut, il a apporté le plus possible à son club. Il n’y a rien qui peut justifier ça. Ça ne va pas du tout. Il a ouvert la fenêtre pour signer des autographes, il a reçu de la bière. Heureusement, la sécurité est arrivée. C’est un joueur tellement fort, c’est un joueur pour lequel on va au stade. Il a raté sa coupe de Belgique, il a joué un peu blessé aussi."

Articles recommandés pour vous