Diables Rouges

Philippe Albert : "Sans nos cadres pour faire la différence, on a une équipe moyenne"

Notre consultant a eu des mots forts après la défaite des Diables.
04 juin 2022 à 13:00Temps de lecture3 min
Par Raphaël Deby

La Belgique a pris une véritable leçon face aux Pays-Bas ce vendredi. Notre consultant, Philippe Albert, a livré son ressenti après la rencontre au micro de Lise Burion.

Sur le mot à utiliser pour décrire ce match…

"J’utiliserais le terme de jour sans. J’espère me tromper car, si cela se reproduit avec les joueurs qu’on avait sur le terrain, cela serait assez étonnant. Ce n’est pas de bon augure pour la suite des événements car les Polonais ont gagné leur premier match et on a pris une leçon face à une équipe des Pays-Bas de très haut niveau. Les Diables étaient assez mauvais, surtout défensivement mais ce n’est pas que le trio défensif. Le bloc défensif dans son ensemble n’a pas eu les bons réflexes face à une équipe sans vrai numéro neuf."

Sur l’envie montrée sur le terrain…

"Ce qui m’a surtout inquiété, c’est le manque d’envie de certains joueurs et le manque de présence dans les duels. Pour la première fois depuis dix ans, il n’y a rien de positif à ressortir de ce match. Les autres nations ont pris la compétition très au sérieux, le Portugal et la France l’ont gagnée. Si c’est un match amical, on peut parler de fin de saison, de fatigue concernant certains joueurs mais il y a des discours très différents sur la Ligue des nations. Certains parlent d’un trophée à gagner alors que le discours de De Bruyne était tellement négatif qu’il a eu, je pense, des répercussions sur l’ensemble du noyau et des joueurs qui n’ont pas senti cette motivation qu’ils ont en club pour aller chercher un trophée. Toute vérité n’est pas nécessairement bonne à dire."

Sur le niveau des trois défenseurs centraux…

"Sans un manque d’efficacité des Néerlandais et un grand Mignolet en première mi-temps, le score aurait déjà pu être de 0-3 ou 0-4 à la pause. Il y a de quoi se poser des questions, surtout sur le plan défensif. On a vu qu’Alderweireld n’avait pas le niveau et ça fait un an qu’il joue au Qatar. Boyata a joué le maintien avec le Hertha et Vertonghen est dans un championnat, je suis désolé, qui se joue à deux ou trois équipes. Tout cela réuni face à une bonne équipe des Pays-Bas mais qui n’est pas un des favoris pour la victoire à la Coupe du monde. Se prendre une telle claque fait tache donc je comprends les commentaires négatifs."

Le Kevin qu’on a vu hier, on n’a pas envie de le revoir en équipe nationale.

Sur ce que les Diables ont déjà réalisé…

"Cette génération dorée ne gagnera probablement pas de trophée mais elle nous a apporté tellement de bonheur au niveau footballistique qu’il ne faut pas tout jeter à la poubelle. J’insiste là-dessus et il ne faut pas l’oublier. Il y a quinze ans, il y avait 8000 spectateurs au stade et, depuis dix ans, ces gars nous ont redonné envie. Il y a eu des matches extraordinaires dans les grandes compétitions mais ils devront se remettre en question dès mercredi face à la Pologne car, si on ne gagne pas, on peut déjà faire une croix sur cette Ligue des nations. C’est une certitude."

Sur le prochain match…

"Un jour sans arrive à tout le monde, attendons de voir la composition contre la Pologne. Elle joue avec un vrai numéro 9, contrairement aux Pays-Bas. Si vous laissez quatre occasions à Lewandowski, il les mettra toutes au fond donc il va falloir réfléchir à une ossature défensive pour le bloquer. Il y a du boulot mais ils ont cinq jours pour régler ces problèmes-là car Martinez a besoin de joueurs impliqués à 100% sinon on ne gagnera pas non plus contre la Pologne."

Sur Hazard…

"Eden est le seul joueur pardonnable car il a été blessé longtemps mais j’attends tout de même autre chose de lui avec les Diables que ses dix premières minutes ou il a été plus où moins présent. Martinez a bien fait de le sortir à la mi-temps, il a senti que c’était peut-être pas le jour pour le faire jouer plus."

Sur la montée de Trossard…

"Tout le monde s’attendait à voir Michy monter au jeu après la blessure de Lukaku. Le sélectionneur a choisi une autre option qui s’est avérée catastrophique puisqu’on n’a pas vu Trossard. Cependant, on ne peut pas lui demander de tirer toute l’équipe avec des gars comme Witsel, De Bruyne ou Vertonghen sur le terrain."

Sur le sélectionneur…

"Une fois que le match commence, Martinez est impuissant. Avec des joueurs comme Hazard, De Bruyne ou Lukaku qui n’arrivent pas à faire la différence pour le moment, on a une équipe moyenne. Il ne faut pas s’en cacher. Si on en est arrivés là, c’est grâce à des joueurs comme eux trois, Courtois et Kompany."

 

Sur le même sujet

Clément Tainmont après la défaite des Diables Rouges : "Le trois arrière est vieillissant, il faut trouver par qui les remplacer"

Diables Rouges

Roberto Martinez sur la blessure de Romelu Lukaku : "Ça ne sent pas bon"

Nations League - Foot

Articles recommandés pour vous