RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Philippe Geluck : "De 1983 à aujourd’hui le Chat a énormément changé physiquement"

Philippe Geluck pour "Le Chat est parmi nous"

Extrait de Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 nov. 2020 à 09:28Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

Philippe Geluck était l’invité du 8/9 pour présenter son dernier album du Chat, Le Chat est parmi nous, un livre toujours aussi drôle, et qui ne parle presque pas du coronavirus.

Le Chat de Philippe Geluck apporte du réconfort à tous ceux qui n’ont pas le moral, fait rire les petits et grands enfants et propose des réponses lumineuses aux questions qui nous taraudent. Face à l’affluence de livres sur le confinement comme Mon confinement 2020, Deux mois seul face à moi, Comment j’ai failli me demander en divorce et autres observations nombrilistes, le dessinateur et humoriste doit relever un énième défi.

Geluck est ainsi revenu avec un album dense et drôle, pour nous redonner goût à la vie. Si le monde d’après doit ressembler à un album du Chat, l’avenir redevient alléchant.

John Thys / AFP

La voix du Chat

Philippe Geluck aborde ainsi de nombreux thèmes car en 2020, oui, on peut parler d’autre chose que du coronavirus. Un dessin se penche par exemple sur la version dessin animé du Chat. Philippe Geluck rappelle à ce propos qu’un dessin animé produit il y a quelques années était paru avec Jean-Yves Lafesse qui prêtait sa voix à l’animal mythique. "On a fait des essais avec moi et ce n’était pas bien parce qu’on me reconnaît trop donc on ne croit pas que c’est le Chat qui parle et on se dit qu’il y a un type derrière" note l’humoriste belge.


►►► À lire aussi : Écoutez "We are One", le nouveau single rassembleur de GETCH en live guitare-voix


Par contre, le dessinateur assure qu’il associe les paroles du Chat à sa voix intérieure quand il écrit et dessine les blagues dans ses albums.

Un nouveau livre pourtant pas prévu

Ce nouvel album du Chat n’était pourtant pas prévu par Philippe Geluck. En 2020, il se consacrait à son exposition de Chats en bronze à Paris"Elle devait être présentée au mois d’avril sur les Champs Élysées, et tout était prêt, les camions se mettaient à tourner. Au dernier moment, on commençait à envoyer les invitations, et la jauge est passée de 5000 à 3000 à 400 à 200 et donc on a décidé de reporter d’un an, ce sera avril 2021" déclare-t-il.

C’est lors du premier confinement que l’idée d’un nouvel album du Chat lui est apparue car avec ce report de l’exposition, il n’y avait rien de prévu du Chat cette année. "J’ai donc appelé mon éditeur en leur proposant : 'Et si je vous faisais un Chat ?' Ils ont fait des bonds de joie en se disant : 'Ce sera formidable les gens se rueront dans les librairies de toute la France en cette fin d’année pour aller l’acheter'… et on ferme les librairies. Je commence à me demander s’il n’y a pas un complot contre moi" lance-t-il avec humour.

Geluck se montre par contre enthousiaste sur l’ouverture des librairies dans le plat pays :

On a au moins compris en Belgique, et cela nous ressemble beaucoup, que le livre était un produit de première nécessité.

Ne pas parler du coronavirus et du confinement

Le Chat est parmi nous devrait d’ailleurs ravir un large public en cette fin d’année. En effet, Philippe Geluck a fait le choix de ne pas traiter, à la différence des autres auteurs, du coronavirus.

Il avance : "Je me suis dit que ce n’était pas la peine d’en rajouter encore. Si vous voyiez le nombre de bouquins qui sortent pour le moment sur la covid, sur 'Mon confinement à moi', 'Moi face à moi-même pendant trois mois', 'Les émules du professeur Raoult' évidemment… On est submergé de ces livres et je pense humblement que les gens en cette fin d’année auront envie d’un petit peu se changer les idées et de rigoler d’autres choses".

Mais le Chat ce n’est pas qu’un dessin, c’est une réelle marque. Découvrez donc avec humour des masques du Chat, fabriqués par une petite entreprise belge basée au Portugal, des chocolats belges avec Dolfin, et obtenez couverture personnalisée de l’album avec un imprimeur belge. Le Chat est parmi nous est de son côté réalisé en papier éthique et réutilisable.

John Thys / AFP

Une évolution, mais une passion intacte

Philippe Geluck constate aussi toute l’évolution de son animal mythique après près de 40 ans de dessins. Si le Chat a toujours semblé identique, il a pourtant fortement changé. "Si vous regardez les dessins de 1983 à ceux d’aujourd’hui, le Chat a énormément changé physiquement" souligne-t-il ainsi.

Après autant d’années à dessiner le même personnage, Geluck l’assure, il reste toujours autant passionné par ce travail. "Je refais le Chat à chaque fois et c’est mon plaisir aussi parce que j’aime dessiner et comme je ne dessine pas que le Chat, parce qu’il y a aussi les gravures, les autres dessins, cela me booste d’être devant une feuille blanche" révèle celui qui se considère avant tout comme un humoriste. "Si on excepte les dessins d’enfance […] cela a toujours été la vanne d’abord parce que la vanne amène le dessin".

À ce propos, Philippe Geluck dévoile qu’un album inédit pourrait bientôt voir le jour car il a retrouvé "des centaines de pièces pendant le confinement en faisant du rangement dans l’atelier".

"Il y a des choses qui sont remontées à la surface et c’est génial. Il y en a des merdiques et puis il y en a des magnifiques et je vais un jour les révéler" promet-il.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Articles recommandés pour vous