Philippeville : plus de 12 millions d’euros nécessaires pour reconvertir trois zones de loisirs

La Région wallonne a reconnu 17 zones d’habitat vert dont il faut refaire les voiries mais aussi les installations électriques et les canalisations d’eau.
06 janv. 2022 à 17:31Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

C’est un enjeu majeur en Wallonie pour les prochaines années : la réaffectation et surtout la régularisation des anciennes zones de loisirs ou vivraient aujourd’hui environ 15.000 personnes. Il s’agit de domaines privés où sont installés des caravanes résidentielles, des chalets et même des maisons en dur. De nombreux propriétaires y ont élu domicile alors qu’à la base, il devait s’agir de secondes résidences. La Région wallonne a mis de l’ordre en créant 17 zones d’habitat vert que les communes doivent se réapproprier : il faut notamment refaire les voiries et l’électricité.

A Philippeville, 12% de la population est concernée. " Nous avons trois zones d’habitat vert ", explique Jean-Marie Delpire, l’échevin de l’aménagement du territoire. " Selon nos derniers calculs qui datent de 2019, les travaux coûteraient en tout près de treize millions d’euros. "

A Philippeville, trois zones d’habitat vert ont été reconnues par la Région wallonne. Leur intégration dans le territoire communal est pilotée par l’échevin Jean-Marie Delpire.
A Philippeville, trois zones d’habitat vert ont été reconnues par la Région wallonne. Leur intégration dans le territoire communal est pilotée par l’échevin Jean-Marie Delpire. RTBF-Grégory Fobe

Le domaine La Forêt à Neuville est notamment concerné. Il compte 469 parcelles. Actuellement sept bénévoles s’occupent de la gestion quotidienne. Pour son président Alain Theys, c’est intenable : " Ça a bien sûr été un soulagement de passer en zone d’habitat vert parce que désormais nous pouvons nous domicilier durablement et notre bien peut être légué normalement à nos enfants. Ce qu’il faut maintenant, c’est de pouvoir réellement être reconnu comme un village à part entière et bénéficier de voiries, de l’eau et de l’électricité comme n’importe quel citoyen. "

Le domaine "La Forêt" fait partie des trois zones d’habitat vert de Philippeville. Il s’étend sur 140 hectares et compte 469 parcelles.
Le domaine "La Forêt" fait partie des trois zones d’habitat vert de Philippeville. Il s’étend sur 140 hectares et compte 469 parcelles. RTBF-Grégory Fobe

25 millions débloqués par la Région

Pour financer cette transition, la Région devrait intervenir à hauteur de 65% mais elle a mis ses conditions en refusant d’intervenir au niveau du réseau électrique et des conduites d’eau.

Pour Jean-Marie Delpire, la Région doit impérativement revoir sa copie : " Vous imaginez que si nous devions financer tous les travaux, ça représenterait notre budget annuel ! "

Des négociations sont en cours pour l’instant afin de trouver une solution financièrement tenable pour les communes concernées. Dans le meilleur des scénarios, il faudra encore une dizaine d’années pour que ces zones d’habitat vert se fondent entièrement dans les territoires des communes concernées.

Ecoutez le reportage de Grégory Fobe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous