RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Phytesia produit à Scry des orchidées adaptées au climat belge

Dans cette boîte, environ 2000 orchidées.

Elles ont pour nom "Calanthe", "Calopogon" ou encore "Pleione", ce sont des orchidées et elles sont produites à Scry, dans la commune de Tinlot en province de Liège, chez Phytesia. Avec une particularité : cette société est une des deux seules au monde à produire des orchidées froides, c’est-à-dire qui résistent aux températures froides comme en connaît la Belgique.

C’est donc en laboratoire qu’elles sont d’abord conçues, avec chaque année de nouvelles variétés. Dans la nature, seule une graine d’orchidée sur 1 million est capable de germer. Dans le laboratoire de Phytesia, cette germination est de 100 pc. Et tout commence dans des petites boîtes remplies d’une matière un peu gélatineuse.

Ces orchidées se vendent à 95 pc à l’exportation.
Ces orchidées se vendent à 95 pc à l’exportation. RTBF – Olivier Thunus

C’est un gel qui comprend des éléments nutritifs, des sucres, des vitamines, auxquels on ajoute les éléments apportés par le champignon dont la graine a en principe besoin pour germer. On dépose les graines sur ce milieu artificiel. Ici, chaque petit amas contient une dizaine d’embryons en germination, donc au total, dans une petite boîte comme ici, il y a plus ou moins 2000 orchidées ", explique Pascal Lambé, administrateur délégué.

Elles vont rester quelques mois dans la boîte, le temps que l’embryon se développe, puis elles vont être repiquées dans une autre boîte, sur un milieu de culture de composition différente. A ce moment-là, on voit les feuilles qui commencent à se développer ; les racines qui apparaissent. A ce stade-là, elles sont prêtes à être transférées dans les serres ", détaille-t-il encore.

Ces orchidées sont adaptées au climat belge.
Ces orchidées sont adaptées au climat belge. RTBF – Olivier Thunus

Une fois en serre, il faudra encore deux ans pour que l’orchidée soit prête à être vendue. Phytesia en produit 500.000 par an. 95 pc pour l’exportation, principalement européenne. Mais avec une orchidée de base, chacun peut développer sa propre plantation : " Ce sont des orchidées vivaces, donc elles fleurissent au printemps, été, début de l’automne, suivant les variétés. Pour l’hiver, toute la partie aérienne disparaît. La plante persiste dans le sol sous la forme d’un rhizome ou d’un bulbe, ou d’un tubercule. Ça dépend des espèces. Ce rhizome va se développer d’année en année, donc en général on considère que ça double ou que ça triple chaque année ", précise Pascal Lambé.

La société produit environ 500.000 orchidées par an.
La société produit environ 500.000 orchidées par an. RTBF – Olivier Thunus

En terre, ces orchidées demandent peu de soins, juste un endroit frais en été et trois ou quatre arrosages par an en cas de sécheresse.

Articles recommandés pour vous