Tipik - Pop Culture

Pinocchio en version live : le business florissant des remakes en prises de vues réelles

© © Tous droits réservés

Le pantin de bois le plus connu du cinéma d’animation va bientôt faire son grand retour. Le film Pinocchio débarque en effet en streaming ce 8 septembre. Ce n’est pas le premier personnage des studios Disney, et certainement pas le dernier, à avoir droit à son remake en prise de vues réelles. Pourquoi l’entreprise continue-t-elle donc de reproduire ses anciens films ?

Ancienne ou nouvelle version, l’histoire est sensiblement la même : la marionnette Pinocchio va, sous les yeux de son créateur Geppetto, devenir un vrai petit bonhomme, qu’on soit dans le film original sorti en 1940 ou dans celui que s’apprête à sortir Disney d’ici quelques jours. Avec Pinocchio, Disney en est à son 17e remake en prise de vues réelles. Le Livre de la Jungle avait ouvert le bal en 1994 déjà, et l’empire Disney ne compte pas s’arrêter là puisque dans les mois qui viennent, sortiront les remakes de Blanche-Neige, Peter Pan et la Petite Sirène. C’est que, forcément, l’entreprise y trouve son compte. Pourquoi donc ?

C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes

En reprenant de vieux films, Disney ne doit pas trop se casser la tête. Certes, il faut adapter le récit pour l’époque dans laquelle on vit et certes, il faut aussi produire les remakes avec de vraies prises de vues, ce qui nécessite un certain investissement.

Mais Disney compte sur son vieux public, aujourd’hui devenu à son tour parent ou grand-parent. Si vous étiez de fan de Peter Pan, vous aurez forcément envie de regarder le remake de votre film préféré et d’en faire profiter votre progéniture (quitte à être déçu, mais ça, c’est une autre histoire).

"Money money money"

L’autre raison, qui découle d’ailleurs de la première, c’est que ça rapporte tout simplement. Prenons l’exemple du tout récent Roi lion, sorti en 2019. Le budget total déboursé par Disney pour la production du film était aux alentours de 260 millions de dollars. Un budget très conséquent, qui est d’ailleurs l’un des plus gros budgets du cinéma d’animation, mais qui semble dérisoire par rapport aux rentrées que sa sortie a générées. En effet, on estime à plus d’un milliard et demi de dollars les recettes engendrées par le film. En termes de marge, il n’y a pas photo, Disney y trouve son compte.

À ce jour, le remake du Roi Lion reste le film d’animation le plus rentable de l’histoire du cinéma, et a même été jusqu’à détrôner la Reine des Neiges, c’est dire…

Des recettes issues des tickets de cinéma mais pas que…

Les bénéfices de Disney représentent donc un paquet de cash. Du cash qui est généré d’une part par les tickets de cinéma, mais aussi par le marketing mis sur pied à l’occasion de la sortie du remake.

Sortir Pinocchio en prise de vues réelles, c’est aussi se donner l’occasion de commercialiser toute une série d’objets dérivés autour du pantin, de son créateur ou de son compagnon à quatre pattes, Figaro.

Une prise de risque tout de même

Bien sûr, le remake d’un dessin animé de notre enfance peut aussi nous laisser perplexe. Les fans de la première heure du Roi Lion ou de Mulan, dont les adaptations en prise de vues réelles sont sorties en 2019 et 2020, ont certainement été frileux à l’idée d’aller voir le remake de leur dessin animé fétiche. Pour Disney, il est donc nécessaire de garder l’âme du dessin animé original, sans le dénaturer, et tout en proposant quelque chose en plus. Un vrai travail d’équilibriste en somme…

Loading...

Sur le même sujet

Quel est votre Pinocchio préféré ?

Cinéma

L'incroyable bande-annonce pour "Pinocchio" avec Tom Hanks

La Une

Articles recommandés pour vous