Plan Justice et prisons : la CSC-ACV demande au ministre de ne pas oublier le personnel pénitentiaire

Membre du syndicat chrétien devant la prison de Namur en 2009 et le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, en 2021

© BELGA

28 juin 2021 à 14:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Une vingtaine de syndicalistes de la CSC et de son pendant néerlandophone, l’ACV, ont mené une action lundi devant le cabinet du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld) pour exiger le maintien des conditions de travail des gardiens de prisons, alors que le gouvernement a annoncé plus de deux milliards d’euros d’investissements pour, entre autres, modifier l’organisation du système pénitentiaire et le statut de son personnel après l’été.

"La justice parle d’être plus rapide, plus humaine et plus efficace, mais elle ne doit pas oublier le personnel", a notamment averti Helmut Van Hoorne de l’ACV au cours du rassemblement.

La raison de cette action est la réunion du comité supérieur de concertation, lundi, qui doit jeter les bases de la réforme des services pénitentiaires. Le gouvernement engagera ensuite, après l’été, les négociations officielles avec les partenaires sociaux.


A lire aussi : Quel avenir pour les prisons de Saint-Gilles, de Forest et de Berkendael ?

 

Le syndicat soutient néanmoins que certaines questions doivent rester inchangées. Selon Helmut Van Hoorne, des bruits de couloirs laissent penser que la semaine de 36 heures pourrait être remise en question. "Nous ne sommes pas d’accord", prévient le syndicaliste.

Il est également question de scinder le statut des gardiens entre ceux qui sont en contact direct avec les détenus et ceux qui sont aux portes. "Nous demandons le maintien de l’égalité de rémunération", déclare Frédérique Baele, déléguée de l’ACV. "Et le droit à la déconnexion doit rester, afin que les gens puissent prendre un moment pour leur bien-être mental. Nous avons un très mauvais score en matière d’épuisement professionnel dans notre secteur", souligne-t-elle.

 

Sur le même sujet

La Direction générale des établissements pénitentiaires doit réaliser des économies "importantes", indique la Cour des comptes

Belgique

Le personnel de la prison de Hasselt a entamé une grève de 24 heures

Belgique