RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Plan Routes : la Ville de Charleroi inaugure son 500e chantier de voirie

La rue du Chaumonceau en travaux à Jumet.

Le 500e chantier de voirie a été inauguré à Charleroi. La rue du Chaumonceau, à Jumet, fait peau neuve. Le tarmac sera entièrement rénové en l’espace de quelques semaines. Restaurer et sécuriser les voiries de la ville de Charleroi, c’est l’objectif du Plan Routes, un projet vieux de dix ans, qui a déjà permis la rénovation de 500 rues.

Depuis 2012, la ville remet à neuf son réseau de 2500 rues, c’est-à-dire près de 660 kilomètres de routes dans toute la ville. Nids-de-poule, crevasses… Il faut dire que certaines rues de Charleroi présentaient un danger pour les usagers. Camille Robert habite la rue du Chaumonceau, et pour lui ces travaux sont une bonne nouvelle. "C’est pour un bien parce qu’il y a énormément de trous. Je roule à vélo et ça peut être très dangereux. Quand on voit l’état des routes en Belgique, c’est catastrophique !"

Près de 10 millions d’euros par an investis dans ce plan

Les rénovations des routes sont indispensables mais elles ont aussi un coût : environ dix millions d’euros par an, majoritairement financés par la ville. À cause du mauvais entretien, le budget a été multiplié par 20 en dix ans. Eric Goffart est échevin des Travaux à la ville. C’est lui qui a lancé le projet il y a dix ans et qui en a encore la charge aujourd’hui. "D’ici à la fin 2022, chaque semaine, toutes les semaines, sans discontinu à Charleroi depuis dix ans on rénove une rue. Cette année, depuis le 1er janvier, on a déjà rénové 38 rues. Si on continue à ce rythme-là, cette année on va flirter avec les 100 rues rénovées à Charleroi. C’est un résultat jamais atteint." Jusqu’à présent, 330 kilomètres de voirie ont été restaurés.

Paul Magnette (bourgmestre) et Eric Goffart (échevin des travaux) inaugurent le 500e chantier de voirie à Jumet.
Paul Magnette (bourgmestre) et Eric Goffart (échevin des travaux) inaugurent le 500e chantier de voirie à Jumet.

Transformer le cadre de vie des Carolos

Pour le bourgmestre, Paul Magnette, ces rénovations permettent d’améliorer la vie des Carolos et leur bien-être. "Quand on investit dans le cadre de vie, c’est-à-dire, les voiries, les places publiques, les espaces verts… Les Carolos se disent qu’ils vont en profiter pour rénover leur façade, le trottoir, la cour devant chez eux. Cela contribue aussi à donner envie aux particuliers de contribuer à la rénovation de Charleroi." La stratégie est lancée : petit à petit, Charleroi transforme ses rues et quartiers pour embellir la ville. "C’est l’objectif ultime : faire de Charleroi la plus belle ville du monde !", conclut Eric Goffart.

La rue du Chaumonceau est uniquement accessible aux riverains pendant la durée des travaux. Deux déviations sont prévues, l’une au départ de la rue de Marchienne, en passant par la Place du Ballon, l’autre, via la rue Dampremy, pour rejoindre la rue Puissant. La fin du chantier est prévue avant les congés de la construction, dans le courant du mois de juillet.

Sur le même sujet

Charleroi : un film sur la deuxième guerre mondiale tourné à l’Hôtel de Ville !

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous