Cinéma

"Planet Sex" : Cara Delevingne aborde la sexualité sous de multiples facettes

Cara Delevingne

Photographie Valery HACHE / AFP©

D’un séminaire sur la masturbation en passant par une bibliothèque porno, l’actrice et mannequin queer Cara Delevingne explore les questions de sexualité et de genre dans la série documentaire "Planet Sex", espérant "ouvrir le dialogue".

Attendue fin novembre sur la plateforme américaine Hulu et sur la BBC au Royaume-Uni, cette série en six épisodes a déjà été vendue dans plus de 90 pays, a annoncé son co-producteur Simon Andreae, le PDG de Fremantle UK, au Mipcom à Cannes.

On y découvre l’actrice britannique de 30 ans multipliant avec humour les rencontres et expériences – comme une prise de sang pendant un orgasme – à travers le monde, suivant six thèmes différents (sexualité féminine, genre, pornographie, monogamie et beauté).

Un voyage personnel pour cette porte-parole de la cause LGBTQ +, qui se revendique "100% queer". Désormais, "je m’accepte davantage telle que je suis", a-t-elle expliqué lors d’une présentation mardi au plus grand marché international de contenus audiovisuels.

"J’ai appris énormément de choses", a-t-elle ajouté, heureuse de la vocation éducative de son programme, où l’on apprend notamment que le corps humain produit son propre type de cannabis après un orgasme ou qu’une île indonésienne compte cinq genres sexuels différents.

Femmes et hommes ont besoin de mieux connaître les ressorts du plaisir féminin, c’est complètement dingue qu’on ait marché sur la lune avant de cartographier le clitoris.

Très ouverte sur les questions de sexualité, l’actrice a surtout été choquée de constater l’impact du porno sur les jeunes générations.

Elle espère toutefois "ouvrir le dialogue" au-delà des jeunes audiences auquel le programme semble s’adresser. "C’est l’un des sujets les plus fascinants du monde, ne parlons pas de la pluie et du beau temps ou de ce qu’on va faire le week-end, parlons de sexe", a-t-elle lancé.

Parmi les diffuseurs déjà séduits par le concept figurent Téva du groupe M6 en France, Amazon Prime Video au Canada, RTL en Allemagne ou encore Viaplay dans les pays scandinaves, selon un communiqué de Fremantle.

 

Inscrivez-vous à la newsletter à la Chronique de Hugues Dayez

Chaque mercredi, recevez dans votre boîte mail la chronique du spécialiste Cinéma de la RTBF sur les sorties de la semaine.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous