Icône représentant un article video.

Jupiler Pro League

Pluie de buts et de rebondissements à Malines - Westerlo, et victoire 5-4 des Malinois !

21 août 2022 à 21:25Temps de lecture8 min
Par Belga (édité par Cédric Lizin)

À la suite du report des duels Antwerp - Union et Anderlecht - La Gantoise, Malines a clôturé de manière rocambolesque la cinquième journée de championnat de Pro League ce dimanche soir en battant Westerlo 5-4.

Si les buts ont plu sur la pelouse malinoise, les rebondissements n'ont pas manqué non plus. Westerlo a ouvert la marque, Malines a repris les devants (2-1) avant de concéder trois buts (2-4). Le KVM a répondu de la même manière et ainsi arraché les trois points à cinq minutes de la conclusion. Au classement, Malines est huitième avec 7 points comme l'Union, et Westerlo recule en dixième position (6 points).

À Malines, Nikola Storm et Boli Bolingoli étant blessés, Danny Buijs les a remplacés par Alessio Da Cruz et Jordi Vanlerberghe. Dans l'autre camp, Jonas De Roeck a fait confiance aux onze joueurs qui ont battu le Standard 4-2.

Dans le sillage de leur capitaine Rob Schoofs, les Malinois ont lancé les débats, mais Gaëtan Coucke les a sauvés sur un tir de Tuur Dierckx (17e). Le gardien malinois a encore signé deux arrêts sur des envois de Maxim De Cuyper et d'Igor Vetokele avant de s'incliner sur la troisième tentative de Nene Dorgeles (25e, 0-1).

La réplique malinoise n'a pas traîné et après avoir convergé vers le centre du jeu, Da Cruz a isolé Geoffry Hairemans devant Sinan Bolat (39e, 1-1). Malines n'en menait pas large pour autant et Westerlo aurait pris l'avantage si Schoofs n'avait pas repoussé sur la ligne une tête de Vetokele (45e).

À la reprise, Malines a affiché une plus grande volonté et a vite été récompensé par Hairemans, qui a parachevé d'un tir imparable un mouvement lancé par Yonas Malede et poursuivi par Schoofs (48e, 2-1). Après avoir distillé la passe décisive, Schoofs s'est distingué en sortant une nouvelle fois in extremis le ballon frappé de la tête par Rubin Seigers (49e).

Westerlo n'était pas résigné et Dierckx a égalisé sur un penalty accordé pour une faute de Thibaut Peyre sur Juan Bernat (60e, 2-2). L'attaquant campinois n'était pas rassasié et lancé par Lyle Foster, il a signé un doublé (62e, 2-3). À la base du troisième but campinois, le Sud-Africain a profité d'une mésentente entre Vanlerberghe et Coucke pour marquer à son tour (74e, 2-4).

Schoofs a réduit l'écart sur un tir dévié par Seigers (76e, 3-4). La pluie de buts a continué via Milan Robberechts, qui a égalisé de la tête sept minutes après être monté au jeu (78e, 4-4). Le jeune Malinois de 18 ans ne pouvait rêver de meilleurs débuts lorsqu'il a signé un doublé synonyme de victoire qui restera longtemps dans les mémoires (85e, 5-4).

La joie des Malinois
La joie des Malinois © Belga

Articles recommandés pour vous