Champions League - Foot

Pluie de scores fleuves en Champions League : l'Ajax désosse les Rangers, le Sporting frustre Francfort

L'Ajax n'a laissé aucune chance aux Rangers (4-0)

© AFP or licensors

07 sept. 2022 à 18:51Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Des buts, du spectacle mais finalement peu de suspense. Placés en début de soirée en guise de mise en bouche, les deux duels Ajax-Rangers (4-0) et Francfort-Sporting (0-3) ont accouché de deux victoires assez plantureuses.

La faute, d'un côté à une équipe ajacide sans doute trop forte pour ces Rangers-là. Parce que même si le club néerlandais est dépouillé chaque été de ses meilleurs joueurs, il a cette impressionnante faculté à se reconstruire à vitesse grand V pour rester compétitif. Insatiables, les hommes d'Alfred Schreuder l'ont encore prouvé ce mercredi soir en ne faisant qu'une petite bouchée de Rangers médusés (4-0).

Une victoire forgée en 1e mi-temps grâce à un quart d'heure de feu, entre la 17e et la 33e minute, ponctué de trois buts : le premier inscrit par Alvarez, le second pour l'intenable Berghuis, le troisième des œuvres de Kudus.

Sur du velours, les Bataves se sont ensuite un peu reposés sur leurs acquis, encaissant un beau but de Barisic, finalement annulé pour hors-jeu. Peut-être réveillé par cette alerte sans frais, l'Ajax s'est ensuite remis à fonctionner pour planter un 4e et dernier but, grâce à Berghuis, encore lui, et définitivement enterrer les maigres espoirs des Rangers.

Franc-pas si fort que ça face au Sporting

Dans l'autre match de la soirée, tout aussi équilibré et indécis sur papier, c'est un très solide Sporting Portugal qui a douché les espoirs de l'Eintracht Francfort (0-3). Opportunistes au possible, les Portugais n'ont cadré que cinq frappes mais planté trois buts, faisant passer une soirée difficile au pauvre Kevin Trapp. Les buteurs du soir ? Edwards, Trincao et Santos, tous buteurs après la pause. 

Large vainqueur à l'extérieur, le Sporting profite donc de ces trois points pour parfaitement entamer sa campagne 2022-2023. Et dans un groupe D très ouvert qui comporte également Marseille et Tottenham, les Portugais, au vu de ce qu'ils ont montré ce jeudi soir, auraient tort de ne pas rêver. L'Europa League, a minima, semble être dans les cordes portugaises.

Articles recommandés pour vous