RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Plus d'alcool dans les camps : la Fédération des Scouts juge la mesure contre productive

" Ce ne sont plus vraiment les scouts de Baden Powell" déplore Sébastian Pirlot, le bourgmestre de Chiny. La décision d'interdire la consommation d'alcool dans les camps, nous l'avons prise parce que nous en avons vraiment assez, nous déplorons 3 à 5 incidents par été, cela suffit !  Et il ne s'agit pas de broutilles comme l'attestent plusieurs rapports de police :  c'est un enfant retrouvé tout seul, le soir, le long d'une route, sans gilet fluo ou encore ce feu d'artifice tiré en plein jour , en pleine sécheresse et à la suite duquel un enfant a été brûlé. "Nous avons majoritairement des camps néerlandophones, ils arrivent avec leurs courses - et bacs de bière- et leur présence ne profite en rien à l'économie locale; donc, c'est clair, ce public-là, nous n'en voulons plus dans la commune "

Chiny mais aussi Bouillon, Andenne ou Florenville  , ces quatre communes ont donc décidé d'interdire purement et simplement toute consommation de boissons alcoolisées dans les camps à partir de l'été et elles entendent bien faire respecter la mesure en procédant à des contrôles.

A qui le tour?

Des dérives rarissimes et sanctionnées

La problématique de l'abus d'alcool n'est ni nouvelle ni propre aux camps scouts et s'il est vrai que certains camps d'été ont déjà du être écourtés en raison d'une consommation abusive, c'est rarissime tient à souligner la Fédération des Scouts; tout au plus 1 ou 2 fois par an sur plus de 1700 camps organisés chaque été . " On ne conteste pas les incidents , sinon on ne se serait pas attaqué à cette question il y a déjà plusieurs années et les camps qui dérivent sont tous sanctionnés et ils sont vraiment minoritaires. Le problème de l'interdiction, c'est qu'elle amène à une consommation clandestine sur laquelle on ne sait pas agir, donc c'est contre productif." estime Christelle Alexandre , la présidente de la Fédération. A l'interdiction pure et simple, La Fédération préfère donc la conscientisation : sensibiliser les chefs aux dérives de l'abus d'alcool, les préparer à leurs fonctions via des parcours de formation et valoriser leur sens des responsabilités. Des cahiers pédagogiques concernant la consommation d'alcool  sont d'ailleurs mis à la disposition des animateurs. Et ces derniers signent un " code de qualité de l'animation scoute " dans lequel il s'engagent à être en état d'animer 24 H/24.

Sur le même sujet

Chute collective de scouts flamands dans le nord de la France, une ado dans le coma

Belgique

Nouveaux rythmes scolaires et mouvements de jeunesse : près de 600 endroits de camps devront être recherchés pour 2023

Belgique

Articles recommandés pour vous