Belgique

Plus de 35 tonnes de cocaïne saisies au port d'Anvers au premier semestre 2022

© Belgaimage

17 août 2022 à 09:17Temps de lecture2 min
Par Patrick Michalle et Mélanie Joris

Les douanes belges ont saisi 35,83 tonnes de cocaïne dans le port d'Anvers au cours des six premiers mois de cette année, affirment mercredi les services du ministre des Finances Vincent Van Peteghem. Ces chiffres se situent au niveau de ceux de 2020.

Le Panama, l'Équateur, le Paraguay la Colombie et le Brésil restent les cinq premiers pays d'origine des produits saisis. En outre, 2,2 tonnes de haschisch et 1,27 tonne d'héroïne ont aussi été interceptées.

Grâce à la collaboration mise au point avec l'Organisation Mondiale des Douanes et les partenaires d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, 28 tonnes de cocaïne à destination de la Belgique ont également été interceptées dans les ports d'origine au cours du premier semestre 2022.

Toujours plus de drogues produites

Pour Kristian Vanderwaeren, l’administrateur général des douanes en Belgique, malgré les importantes saisies de drogues effectuées l’année dernière dans le cadre du décryptage du réseau de communication "Sky ECC", les flux arrivant en Belgique restent impressionnants : " il y a plusieurs raisons à cela, d’abord la production en Amérique du Sud qui augmente et ensuite il y a aussi le prix de vente de la cocaïne qui est supérieur en Europe par rapport aux USA, ce qui veut dire que pour les cartels de la drogue, les envois en Europe sont beaucoup plus intéressants ". Malgré la réorientation d’une partie du personnel des douanes vers la surveillance de l’application des sanctions contre la Russie, l’effort reste constant en ce qui concerne la lutte contre le trafic de drogues. Mais face à l’ingéniosité des trafiquants, il faut malgré tout investir en personnel et en matériel.

Investir en personnel et en matériel

Le ministre Van Peteghem souhaite poursuivre la lutte et, pour ce faire, prévoit d’investir 70 millions d’euros ces prochaines années dans l’engagement de plus de personnel -108 douaniers supplémentaires vont être recrutés dès le mois prochain -, de ressources et de capacité de scannage pour les douanes. Cinq nouveaux scanners mobiles et cinq nouveaux backscatters (un bus avec un scanner capable de détecter des marchandises dans des espaces dissimulés) vont être ainsi acquis : "on va investir aussi dans la capacité informatique pour avoir la possibilité de mieux utiliser les ressources de l'intelligence artificielle afin d'optimaliser le contrôle des images des scanners".

Sur le même thème : Extrait JT (12/08/22)

Sur le même sujet

La douane saisit une tonne de cocaïne au port d’Anvers

Belgique

Près de deux tonnes de cocaïne à destination de la Belgique interceptées en Equateur

Monde Amérique du Sud

Articles recommandés pour vous