RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique centrale

Plus de 5000 membres présumés de gangs arrêtés au Salvador

Arrestations au Salvador (images du 02/04/2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 avr. 2022 à 05:59Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

Les forces de l'ordre salvadoriennes ont arrêté plus de 5000 membres présumés de gangs en une semaine à peine, a indiqué dimanche le président Nayib Bukele sur Twitter, où il a également posté des clichés montrant des personnes détenues et des vidéos de véhicules blindés.

La police avait précédemment fait état d'une centaine d'arrestations rien que pour la journée de dimanche. Les personnes arrêtées sont suspectées de possession illégale d'armes, d'appartenance à une organisation criminelle, de possession de drogue et de violences sexuelles. 

Le gouvernement salvadorien a décrété l'état d'urgence la semaine dernière en raison d'une vague de violence imputée aux gangs. Les peines encourues ont également été alourdies.

Les organisations de défense des droits humains ont exprimé leurs inquiétudes après que le président Bukele a décrit les organisations non gouvernementales, les militants des droits humains et les journalistes comme des alliés des gangs.

Pays de 6 millions d'habitants, le Salvador a un des taux de meurtres les plus élevés au monde. Selon les chiffres de la police, il y a eu 36 meurtres pour 100.000 habitants en 2019. Ce chiffre est descendu sous la barre des 20 meurtres sous la présidence de Nayib Bukele

Articles recommandés pour vous