RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Plusieurs communes bruxelloises se disent démunies face à l’organisation de l’accueil des réfugiés ukrainiens

Plusieurs communes bruxelloises se disent démunies face à l’organisation de l’accueil des réfugiés ukrainiens

Plusieurs communes bruxelloises se disent démunies face à l’organisation de l’accueil des réfugiés ukrainiens

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 mars 2022 à 10:50Temps de lecture1 min
Par Olga Stameschkine

Plusieurs communes bruxelloises poussent un coup de gueule, elles se disent démunies face à l’afflux de réfugiés ukrainiens et à l’organisation de leur accueil, abandonnées aussi par le Fédéral qui s’appuie exclusivement sur elles et sur la bonne volonté des citoyens. Elles dénoncent de plus, un manque total d’information. Dans l’attente d’un plan fédéral que les communes réclament et faute de mieux, Bruxelles a enclenché la phase régionale de crise pour tenter de coordonner les différentes initiatives sur son territoire. Mais, tout le monde, Région et communes, s’accorde à dire que ce n’est pas la bonne formule.

Un reportage de Pierre Vandenbulcke

Sur le même sujet

Maxime Daye, président de l’UVCW : "Les crises ont aussi mis en lumière du personnel communal habituellement dans l’ombre"

Politique

Guerre en Ukraine : un tiers des réfugiés ukrainiens accueillis en Flandre

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous