RTBFPasser au contenu

Regions

Plutôt que de jeter ses invendus, une fleuriste d’Ham-sur-Heure offre ses fleurs au CPAS

A 93 ans, Robert reçoit pour la première fois de sa vie des fleurs grâce à "Bouquets solidaires"
11 janv. 2022 à 18:011 min
Par Sofia Cotsoglou

Si de nombreux commerçants donnent leurs invendus alimentaires, c’est rarement le cas des fleuristes. Pour éviter que ses roses, narcisses et ne finissent à la poubelle, une fleuriste d’Ham-sur-Heure donne ses fleurs au CPAS qui les distribue ensuite aux personnes âgées et isolées. L’opération est baptisée "Bouquets solidaires" permet de lutter contre le gaspillage tout en apportant joie et couleur dans le quotidien parfois très tristounet des personnes isolées.

"L’idée est née dans la tête d’une habitante de la commune", explique Emmanuelle Levis, éducatrice au CPAS d’Ham-sur-Heure-Nalinnes. "Elle a demandé à la fleuriste de la rue Saint-Anne si elle serait d’accord de donner ses invendus du dimanche soir". La fleuriste n’a évidemment pas hésité une seconde : "Je suis fermée le lundi et je reçois ma première commande de la semaine le mardi. Du coup, les fleurs qui me restent le dimanche soir sont difficilement vendables le mardi et finissaient souvent à la poubelle", précise Angelique Michaux, patronne d’Angieflore à Ham-sur-Heure.

Avec les bouquets solidaires, fini le gaspillage !

Chaque dimanche soir, Angélique Michaux donne ses fleurs invendues au CPAS de sa commune
Le CPAS distribue ces petits "bouquets solidaires" aux personnes isolées de la commune.

Mais depuis décembre 2021, plus aucune rose, pivoine ou lys ne termine sa vie à la poubelle. Les invendus sont distribués par le CPAS de la commune aux personnes âgées et isolées.

"On a un listing avec les personnes isolées qui bénéficient des services du CPAS et une fois par semaine, on sonne chez elles et on leur offre un bouquet de fleurs", explique Emmanuelle Levis, éducatrice au CPAS de la commune. Et il n’y a pas que les dames qui sont gâtées. A 93 ans, Robert n’est pas près d’oublier ce lundi froid et brumeux de janvier où il a reçu pour la première fois de sa vie un bouquet de fleurs. "Je suis tellement honoré", murmure Robert les larmes aux yeux.

Si "Bouquets solidaires" est une opération antigaspi, elle reste avant tout une magnifique opération de solidarité qui devrait inspirer de nombreux fleuristes…

Articles recommandés pour vous