Cyclisme

Pogacar et Vingegaard réunis, parcours modifié : ce qu'il faut savoir avant le Tour de Lombardie

Tadej Pogacar tentera de défendre son titre en Lombardie.

© Tous droits réservés

07 oct. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Samedi, les coureurs parcourront les routes de leur dernier monument de la saison avec le Tour de Lombardie. Et pour la Classique des feuilles mortes, les grimpeurs qui rêvent de lever les bras seront nombreux, les Belges un peu moins.

Parcours : pas de Mur de Sormano mais une double ascension de San Fermo

Le parcours du Tour de Lombardie 2022.
Le parcours du Tour de Lombardie 2022. © RCS

Après l’arrivée à Bergame de l’année dernière, la ligne sera à nouveau tracée à Côme avec un départ à Bergame. 253km tracés pour les grimpeurs avec notamment l’exigeant Passo di Ganda et l’emblématique passage dans l’ascension de la Madonna del Ghisallo.

Changement marquant pour cette édition, le Mur de Sormano, théâtre de la terrible chute de Remco Evenepoel, a été snobé par les organisateurs au profit d’une double ascension de San Fermo, entrecoupée par la montée vers Civiglio (4km à 10%). Au total, ce sont pas moins de neuf ascensions qui sont au programme.

Une bataille Pogacar – Vingegaard ? Trois armadas et la der de Nibali et Valverde

La balle sera donc une nouvelle fois dans le camp des grimpeurs qui, comme le stipule le palmarès, dominent l’épreuve. Si toutes les équipes n’ont pas encore rendu leur liste définitive de partants, les noms déjà confirmés et ceux cités comme devant être au départ sont alléchants.

Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard, qui se sont tiré la bourre pendant trois semaines sur les routes du Tour de France, pourraient donc à nouveau se livrer une belle passe d’armes. Julian Alaphilippe, Enric Mas ou Romain Bardet devraient également être dans la bataille à la succession du Slovène.

Trois équipes arrivent avec une belle armada qui devrait leur permettre de prendre la course à leur compte et jouer plusieurs cartes. Bora-Hansgrohe devrait aligner Maximilian Schachmann, Sergio Higuita, Jai Hindley et Aleksandr Vlasov. Adam Yates, Tao Geoghegan Hart, Daniel Martinez, Carlos Rodriguez et Pavel Sivakov devraient avoir la tâche de faire briller INEOS Grenadiers. La troisième grosse écurie sera Bahrain – Victorious avec Damiano Caruso, Mikel Landa, Gino Mader, Matej Mohoric et Wout Poels.

On citera encore Clément Champoussin, Jay Vine, Bauke Mollema, Giulio Ciccone et Warren Barguil parmi les potentiels animateurs de course. Alejandro Valverde et Vincenzo Nibali pourraient également avoir envie de se montrer pour le dernier monument de leur carrière.

Côté Belge, Wout van Aert et Remco Evenepoel ne seront pas là et les plus grandes chances reposent sur les épaules de Dylan Teuns.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous