Regions Liège

Polleur: une famille syrienne menacée d'expulsion

La famille est accueillie depuis un an au Centre Fedasil de Polleur (photo)

© Tous droits réservés

12 oct. 2020 à 09:51 - mise à jour 12 oct. 2020 à 09:51Temps de lecture1 min
Par RTBF

Hassan, sa femme, et ses 3 enfants -dont un bébé de 2 mois à peine- sont accueillis depuis un an au Centre Fedasil de Polleur. Les enfants sont scolarisés à Theux. Mais la famille syrienne est aujourd'hui menacée d'expulsion vers la Grèce, son point d'entrée en Europe.

Pour Stéphane Witgens, de l'association Ciréfasol, cette expulsion relève de l'absurde: "La famille a effectivement dû quitter Alep en 2018 et a trouvé un premier refuge en Grèce pendant un an et demi dans les camps de migrants. Ils ont obtenu une protection internationale sur le sol grec, mais Hassan, le papa, nous confirme que c'est vraiment une protection de "papiers". Dans les faits, la Grèce n'est pas en mesure aujourd'hui d'assurer ni la sécurité ni les soins de santé nécessaires à une famille comme celle-là. La Belgique aujourd'hui considère que cette famille relève de la Grèce et doit y retourner. C'est aberrant. La Belgique a accueilli ici récemment de nombreux réfugiés qui sont passés par la Grèce, et malgré les circonstances sanitaires actuelles, que ce soit le Covid en Belgique mais aussi la situation humanitaire en Grèce, elle continue à faire croire qu'on peut renvoyer des demandeurs d'asile en Grèce. Nous estimons, nous, que c'est totalement inenvisageable".

Ciréfasol lance un appel au nouveau secrétaire d'état à l'asile et à la migration. L'avocat a, de son côté, introduit une requête unilatérale en extrême urgence contre cette décision.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous