RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Flandre

Pollution à Zwijndrecht : le recours de 3M contre des normes de rejet plus strictes rejeté

La ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir a indiqué lundi avoir rejeté le recours introduit par l'entreprise 3M contre des normes de rejet de substances chimiques rendues plus strictes.

La province d'Anvers avait décidé en octobre de l'an dernier de resserrer les normes pour 9 types de PFAS, ces substances per- et polyfluoroalkylées dont on a beaucoup parlé à cause de leur persistance dans l'environnement et dans le corps humain. Par le passé, l'usine 3M de Zwijndrecht, à Anvers, a rejeté d'importantes quantités de telles substances, qui se sont installées dans les sols et dans l'eau des environs.

Le problème est revenu en plein dans l'actualité avec la découverte de l'ampleur de cette pollution dans le cadre des travaux du bouclage du ring d'Anvers, l'Oosterweel, qui doivent déplacer une masse importante de terre contaminée. 

Les nouvelles normes prévues concernaient par exemple le PFOS, l'acide perfluorooctanesulfonique.

3M avait cependant introduit un recours qui est remonté vers la ministre compétente. Sur avis de la commission régionale en charge des permis d'environnement, cette dernière a rejeté le recours.

Une norme de rejet maximale de 0,1 microgramme par litre entre désormais en vigueur pour les 9 substances concernées, affirme-t-elle lundi.

Sur le même sujet

Pollution à Zwijndrecht : des mesures de précaution autour de trois lieux potentiellement pollués à Lierre

Belgique

Pollution à Zwijndrecht : un nouveau collectif citoyen lance une action de groupe contre l'entreprise chimique 3M

Justice

Articles recommandés pour vous