Pollution aux PFAS: Annelies Verlinden demande l'inventaire des terrains de la Protection civile

© Tous droits réservés

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a demandé l'inventaire de tous les anciens et actuels terrains d'entraînement de la Protection civile qui pourraient être contaminés par des polyfluoroalkylées (PFAS). Toutes les zones où des incendies industriels importants se sont produits dans le passé seront également cartographiées.

Risque de contamination du sol par des PFAS

En raison de l'utilisation structurelle de mousse d'extinction contenant du fluor lors des exercices d'incendie dans le passé, il existe un risque de contamination du sol par des PFAS sur plusieurs sites d'entraînement des services d'incendies et de la Protection civile. Le sol peut également être contaminé sur les sites où, dans le passé, des incendies industriels lourds ont été éteints avec des mousses d'extinction contenant du fluor, a expliqué mercredi la ministre dans un communiqué.

Annelies Verlinden a demandé à la Protection civile de cartographier tous ses sites susceptibles d'être contaminés. Les informations seront t­­­­­­ransmises aux ministres compétents en matière d'Environnement afin que les Régions puissent, si nécessaire, examiner les terrains pour y rechercher des traces de contamination des sols par les PFAS et les risques pour l'homme et l'environnement.

Aujourd'hui, une attention plus grande est portée aux produits utilisés pour lutter contre les incendies. Au vu de la situation actuelle, la Direction générale de la Sécurité civile du SPF Intérieur a toutefois rappelé aux différentes zones de secours la stricte réglementation européenne relative à l'utilisation des mousses d'extinction contenant du fluor.

Pollution en Flandre: JT 15/06/2021

Sur le même sujet

Zones de secours : le syndicat libre dépose un préavis de grève auprès de la ministre Verlinden

Regions Bruxelles

Pollution au PFOS en Flandre : qu’en est-il en Wallonie ?