Environnement

Pollution de l'Oder: les estimations passent de 100 tonnes à 300 tonnes de poissons morts

Des dizaines de tonnes de poissons morts dans l'Oder, à Krajnik Dolny, dans le nord-ouest de la Pologne, le 15 août 2022

© Marcin BIELECKI

25 août 2022 à 16:33Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Victor de Thier

Environ 300 tonnes de poissons morts ont été extraits de l'Oder, le fleuve séparant Allemagne et Pologne victime cet été d'un désastre environnemental qui pourrait être lié à une mini-algue toxique, a indiqué jeudi le gouvernement allemand.

Un précédent bilan s'élevait à environ 100 tonnes. Il atteint désormais 300 tonnes, selon la ministre allemande de l'Environnement, Steffi Lemke, citée par le portail d'informations The Pioneer.

L'Oder est actuellement le théâtre d'une catastrophe environnementale qui endommagera pour longtemps ce précieux écosystème.

- Steffi Lemke, ministre allemande de l'Environnement

Parmi ces 300 tonnes, environ 100 tonnes ont été prélevées côté allemand, dans la région du Brandebourg.

Les poissons morts sont incinérés dans des usines spécialisées.

Causes à déterminer

Les causes précises de ces disparitions massives restent à déterminer, a rappelé la ministre.

Les autorités jugent qu'une micro-algue toxique, "prymnesium parvum", pourrait être à l'origine du désastre.

La micro-algue incriminée, appelée aussi "algue dorée", est fréquente dans les estuaires et se développe normalement dans les eaux saumâtres à la teneur en sel moindre que la mer.

Si elle a pu proliférer à ce point dans les eaux douces de l'Oder, cela indique une salinité anormale du fleuve, qui pourrait avoir des causes industrielles.

Sur le même sujet : extrait du JT du 17/08/2022

Articles recommandés pour vous