Cinéma

Pou pou pudique ? Pas vraiment !

Mona Monroe pose nue pour un calendrier et devient Marilyn Monroe

Il y a 70 ans, le 13 mars 1952, sortait le calendrier Golden Dreams. Un calendrier révélant une toute jeune actrice entièrement nue. La légende Marilyn Monroe était née…

Est-il vrai que je n’avais rien ? Si j’avais la radio !

Il est peut-être là le plus grand talent de Marilyn Monroe, l’art de la punchline. Interviewée par des journalistes avides de détails croustillants à propos de sa séance de photos de charme qui servit de base à la confection de son célèbre calendrier nu, voilà ce qu’elle a répondu. Eux qui voulaient savoir si elle ne portait rien sur elle, eux qui voulaient qu’elle avoue tout en se couvrant de honte… Hé bien non, la star a pris tout le monde à revers et sur le ton de la moquerie, elle a rappelé qu’un poste de radio n’était pas loin ! Elle qui, quelques semaines plus tard, allait encore déclarer au magazine Life

Je ne porte que quelques gouttes de Chanel N°5 pour dormir !

Des mois et de l’émoi pour ce calendrier nu de Marilyn
Des mois et de l’émoi pour ce calendrier nu de Marilyn (Limited Runs)

Mais revenons à ce fameux calendrier nu. S’il sort dans toutes les bonnes librairies (enfin pas vraiment) le 13 mars 1952, il y a 70 ans jour pour jour, la séance photo qui en est le point de départ nous renvoie en 1949. À cette époque, Marilyn n’est pas encore une star. D’ailleurs, elle ne s’appelle pas encore Marilyn mais Norma Jean. Elle est mannequin depuis 1945, année de publication de sa première photo officielle. Un cliché servant à vanter, aux profits de l’Armée US, le rôle des femmes dans l’effort de guerre. Son premier petit rôle au cinéma, elle le décroche en 1947 dans "Bagarre pour une blonde". Et puis ? C’est tout... ou presque. Sans revenus, celle qui rêve plus que jamais de conquérir Hollywood se voit obligée d’accepter la proposition du photographe Tom Kelly. Elle n’a pas d’autres choix si elle veut payer son loyer. C’est ce qu’elle dira ensuite aux journalistes en rajoutant toujours avec cet art de la formule teintée d’espièglerie et d’autodérision…

Il est noble d’apporter ainsi un certain réconfort au public masculin !

La légende raconte qu’elle ne toucha que 50 dollars pour cette séance. Notez juste comme ça que le site internet Limited Runs commercialise ces photos de Marilyn sous le titre "The Red Velvet Collection" et qu’elles vous coûteront entre 1250 et 3650 dollars selon la taille et l’encadrement (ou pas). Marilyn qui ne s’appelle pas Marilyn sur le calendrier mais bien Mona Monroe. Elle avait tout prévu. Sauf peut-être la sortie de ces clichés au moment où sa carrière se met réellement à décoller. En effet, depuis 1950, les rôles se suivent pour elle et on la remarque. Vue dans "Eve" aux côtés de Bette Davis, elle est épatante. Tellement épatante qu’elle signe un contrat de 7 ans avec la 20th Century Fox. Donc quand la rumeur se fait de plus en plus persistante qu’un calendrier avec Marilyn nue doit bientôt sortir, on s’affole à la Fox. Il y a du futur scandale dans l'air (et, qui sait, une carrière brisée ?) mais pas pour la star en devenir qui convoque la presse afin d’expliquer son geste et l’origine de cette séance. Oui, elle avait un loyer à payer, oui elle était pauvre et non elle ne regrette rien !

D’un calendrier nu à Playboy, il n’y a qu’un pas… mais pas de robe pour Marilyn
D’un calendrier nu à Playboy, il n’y a qu’un pas… mais pas de robe pour Marilyn (Playboy)

La suite, vous la connaissez. Le magazine Playboy mit la main sur tous les clichés et les publia en 1953. Le mythe Marilyn Monroe était né. Enfin c’est surtout grâce à son talent et aux choix de ses films vu qu’elle enchaîna entre 1952 et 1955 "Chérie, je me sens rajeunir" de Howard Hawks, l’excellent "Niagara" d’Henry Hathaway (un polar où elle incarne une fausse naïve, une veuve noire des plus sensuelles et redoutables), "Les hommes préfèrent les blondes" encore de Howard Hawks, "Rivière sans retour" un western d’Otto Preminger et le cultissime "Sept ans de réflexion" de Billy Wilder où une petite robe blanche et une bouche de métro firent d’elle la star de toutes les stars !

Loading...

Sur le même sujet

Marilyn Monroe : ces choses qu’on ignore sur le parcours de l’icône américaine

Tipik - Pop Culture

Marilyn Monroe, une actrice talentueuse et complexe loin des clichés hollywoodiens

Cinéma

Articles recommandés pour vous