Regions Liège

Poulseur : depuis les inondations, un poisson rouge dans l’Ourthe


Un grand poisson rouge a élu domicile dans l’Ourthe le long du Ravel à Poulseur. Ce poisson d’ornement s’est probablement échappé d’un étang privé l’été dernier au moment des inondations. Plusieurs promeneurs rapportent l’avoir vu.

"C’était ici" confirme l’ancienne ministre Nicole Maréchal qui l'a photographié. "Des étangs privés ont dû largement déborder". Luc voit souvent ce poisson rouge. "C’est un koï. Il doit faire dans les vingt centimètres. Juste après l’inondation, je l’ai vu près de l’écluse. On est quand même presque un an plus tard et il est toujours là."

Pas un problème, mais...

Un poisson rouge dans l’Ourthe, c’est anormal, mais pas non plus une catastrophe explique Michaël Ovidio de l’université de Liège. Les chercheurs de son service en capturent de temps en temps. Le phénomène existait déjà avant l’inondation. Des aquariums sans doute déversés en fraude dans la rivière. "On fait des recherches dans les rivières qui ont subi des inondations importantes l’été dernier. Les inventaires sont en cours. L’objectif, ça va être de comparer les peuplements piscicoles pré- et post-inondations. Si on avait un pic de poissons d’ornement dans les rivières, on pourrait le voir dans nos comptages." Le koï de Poulseur ne l’inquiète pas. "A partir du moment où c’est un poisson isolé, qui est coloré, il va certainement vite être la proie de prédateurs. Ce n’est pas un problème en soi, mais ce serait mieux qu’il ne soit pas là."

Francis Oger président des pêcheurs de l’Ourthe ne s’inquiète pas non plus : "comme il est de couleur vive, il est très visible pour les cormorans. Tôt ou tard il se fera manger." 

Les poissons peuvent repérer une place qui leur convient et y rester. Comme ce poisson rouge à Poulseur. Il a bien choisi. Il faut dire que l’endroit est plutôt joli.
 

Articles recommandés pour vous