High tech

Pour 4 Belges sur 5, le GSM est à bannir lors des repas

Pour 4 Belges sur 5, le GSM est à bannir lors des repas

© Photo by Boudewijn Huysmans on Unsplash

24 déc. 2019 à 16:30Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Orange a interrogé plus de 1000 belges, afin de connaitre leur utilisation du smartphone. Pour 80% d'entre eux, c'est particulièrement désagréable lorsque que quelqu’un se saisit de son GSM pendant le repas. Voilà pourquoi pour 4 Belges sur 5, le GSM est à bannir lors des repas. 

L'enquête nous apprend également que 72 % des personnes interrogées imposent des règles à leurs enfants. Les parents déterminent surtout si, et combien de temps les enfants peuvent utiliser leur téléphone à table. 

Pour les couples, près de la moitié (48 %) établissent des règles quant à l’utilisation de son GSM pendant les repas. Seules 19 % des personnes interrogées, soit près de 1 sur 5, admettent utiliser leur smartphone pendant le déjeuner ou le dîner.

Ce qui ne se fait pas dans la salle à manger se fait encore moins dans la chambre, semble-t-il. Pour beaucoup, les réseaux sociaux restent un dernier petit plaisir avant de fermer les yeux. 

Près de 1 personne sur 4 (24 %) flâne encore sur les réseaux sociaux tandis que 17% d’entre elles plongent encore dans leur boîte mail. Le matin, 1 personne sur 3 consulte ses mails dès le réveil. L'utilisation des réseaux sociaux est légèrement plus faible en début de journée, s’élevant à 22 %.

75 % des personnes interrogées n’hésitent pas à regarder leur écran avant de dormir, tandis qu’une personne sur 4 s'abstient d'utiliser un écran avant de sombrer dans les bras de Morphée. 

Les sons émis par notre smartphone peuvent aussi impacter notre sommeil. Pour 22 % des personnes interrogées, le bip d'un SMS ou d'un mail les réveille parfois de façon prématurée. Dans ce cas, 1 personne sur 3 ne résiste pas à l'envie d’y jeter un œil immédiatement. Le smartphone a donc un impact sur nos habitudes de vie dans la salle à manger et au lit.

Sur le même sujet

Galaxy Fold : Samsung affirme avoir vendu 1 million d'exemplaires de son smartphone pliable

High tech

L'usage du smartphone a augmenté le nombre de blessures au niveau de la tête et du cou en 20 ans

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous