Relationnel

Pour être heureux, bien doser les moments de solitude et les rencontres sociales

12 mars 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Selon une étude israélienne, le fait de choisir quand avoir des relations sociales et quand préférer la solitude influerait sur le bonheur. 

Pour être heureux, faut-il être seul ou accompagné ? Selon une étude publiée par la revue Journal of Happiness Studies, le facteur X pour une vie sociale épanouissante tient en un mot : le choix. Cette étude suggère que choisir d'être seul ou de passer du temps avec des proches "est un facteur central qui façonne nos sentiments dans ces contextes".

"Des relations sociales stables sont propices au bien-être. Cependant, les effets des interactions quotidiennes (ou du temps passé seul) sur le sentiment de bonheur momentané ne sont pas bien compris", reconnaissent les chercheurs en préambule de leur étude.

Pour réaliser leur étude, le Dr Uziel est ses collègues ont suivi pendant 10 jours 155 étudiants Israéliens. Ces derniers ont répondu à un questionnaire trois fois par jour, précisant leurs expériences sociales. Les spécialistes ont demandé de détailler si la personne était seule ou accompagnée et si c'était son choix. De plus, le répondant devait y renseigner ses émotions. Les experts ont demandé aux élèves de fixer des lieux dans lesquels ils ont vécu leur expérience sociale. Au total, un tiers de la journée des élèves était vécu dans une situation sociale ou de solitude non choisie.

Résultat : "Le fait d'être en compagnie d'autres personnes par choix avait une association positive forte avec le bien-être épisodique, tandis que le fait d'être avec des personnes par défaut avait une association négative forte avec le bonheur momentané", expliquent les auteurs.

Quant à la place de la solitude, ses effets "variaient également selon le statut de choix, mais dans une moindre mesure". 

Et le Dr Uziel de conclure "les gens se sentent mieux s'ils sont seuls par choix que s'ils sont avec d'autres personnes non choisies". Pourtant, le fait d'être en compagnie d'autres personnes par choix contribue le plus à améliorer le sentiment de bien-être à un moment donné.

Sur le même sujet

Quels pays prennent le mieux soin de la santé mentale de leurs habitants ?

Psychologie

La Finlande est le "pays le plus heureux", la Belgique arrive à la 19e place, selon le World Happiness Report

Monde

Articles recommandés pour vous