Ecologie

Pour préserver l'environnement, mieux vaut choisir une voiture électrique légère et à l'autonomie limitée

Pour préserver l'environnement, mieux vaut choisir une voiture électrique légère et à l'autonomie limitée.

© Henrik Sorensen

17 oct. 2022 à 11:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Il vaut mieux privilégier les petites citadines électriques aux grosses berlines ou SUV, selon l'avis que vient de publier l'Agence de la transition écologique (ADEME - France). Ces voitures s'avèrent en effet beaucoup moins coûteuses à l'usage et tendent bien plus rapidement vers la neutralité carbone.

La petite citadine électrique : le maître-achat écologique

Alors que les ventes de voitures neuves à motorisations thermiques seront interdites à la vente en Europe à partir de 2035, l'ADEME souhaite éclairer les automobilistes souhaitant basculer dès maintenant vers le tout électrique. Elle préconise ainsi de privilégier les petites voitures électriques et les chargeurs à domicile pour obtenir un réel bénéfice pour l’environnement. Les grosses berlines et les SUV associés à des chargeurs ultra-rapides sont à éviter dans l'immédiat si l'on veut rouler dans un véhicule réellement neutre en émissions.

Selon l’ADEME, la capacité de la batterie est le critère le plus important pour mesurer l'impact d'une voiture électrique sur l'environnement. Selon elle, il faut qu'elle soit de moins de 60 kWh, pour idéalement moins de 450 km d'autonomie, pour que la voiture présente un bilan réellement positif sur l'ensemble de sa durée de vie, c'est-à-dire de l'ordre de deux à trois fois moins d'émissions de CO2 qu'un véhicule thermique équivalent.

Au-delà de 60 kWh, l’intérêt environnemental n’est plus garanti.

L'ADEME estime qu'il faut parcourir environ 15.000 km avec une citadine électrique pour "rembourser" sa dette carbone, c'est-à-dire toute l'énergie dépensée lors de sa fabrication. Pour un SUV plus endurant, et par conséquent beaucoup plus lourd, il faudra effectuer près de 100.000 km pour arriver au même résultat.

Chère à l'achat, elle est vite rentabilisée !

Autre avantage des citadines électriques, même si elles coûtent plus cher à l'achat qu'un modèle thermique classique, elles se révèlent vite rentables. Il n'y a pour cela par exemple qu'à comparer une Peugeot e-208 avec une Peugeot 208. L'ADEME a calculé que pour parcourir 300 km, cela revenait à environ 10 euros avec un chargeur à domicile, soit trois fois moins qu'à la pompe.

En revanche, une berline ou un SUV qui serait branché à un chargeur rapide gonflera vite la note, jusqu'à 40 euros, ce qui n'est plus intéressant du tout. Pour faire un maximum d'économies, mieux vaut donc privilégier la recharge à domicile, idéalement la nuit.

Il est donc recommandé d'utiliser une petite citadine électrique pour ses courts trajets en ville et de privilégier d'autres moyens de locomotion, comme le train, pour des distances plus longues.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous