RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Pourquoi avale-t-on de travers et comment y remédier ?

Elderly people with dysphagia
08 févr. 2022 à 14:30Temps de lecture4 min
Par Charlotte D'Huart et Sophie Businaro

Que se passe-t-il quand nous avalons de travers ? Est-ce que c’est une urgence ? Quels sont les gestes à connaître pour sauver des vies ? Et si ça arrive souvent, doit-on consulter ? Le point avec le Dr Charlotte, médecin généraliste, dans "La Grande Forme".

Il nous est tous déjà arrivé d’avaler de travers ou d’être témoin de quelqu’un à qui ça arrivait. Mais que faire dans ce genre de situation ? Et est-ce quelque chose de normal ? Le point avec le Dr Charlotte, médecin généraliste.

La dégustation, un processus complexe

La déglutition se passe en trois phases :

  • Phase orale : la langue va pousser l’aliment ou l’objet vers l’arrière de la bouche, vers la gorge
  • Phase pharyngée : le larynx se ferme pour empêcher les aliments de pénétrer dans les poumons tandis que le pharynx s’ouvre, déclenche le réflexe de déglutition et permet aux aliments de passer de la gorge à l’œsophage
  • Phase œsophagienne : phrase où les aliments progressent – grâce aux contractions des muscles de l’œsophage - vers l’estomac.

Lorsqu’on avale de travers, l’aliment va en fait dans le mauvais tuyau. On appelle cela la fausse route ou la dysphagie quand ce problème est récurrent.

Les conséquences d’une fausse route

  • Fausse route totale : La personne ne sait pas parler ; sa toux la gêne et est importante dans la gorge, elle a des troubles de la respiration et parfois, on entend un bruit caractéristique qui s’appelle le stridor (ndlr. bruit anormal, plus ou moins strident, émis par la respiration), c’est alors une urgence médicale. Les lèvres peuvent devenir bleutées. Si la personne en arrive là, il faut réagir au plus vite et avoir recours à la Manœuvre de Heimlich :
  1. Tapez entre les 2 omoplates avec le plat de la main en penchant la personne vers l’avant, menton vers le bas
  2. Si cela n’est pas efficace, passez vos bras autour de la personne, formez un point avec une main, placez-le entre le nombril de la personne et l’extrémité du sternum – bien au centre de l’abdomen. Attrapez votre main avec l’autre
  3. Enfoncez votre main brusquement comme si vous vouliez soulever la personne
  4. Dans un mouvement vers vous et vers le haut
  5. Recommencez le processus / Appelez le 112 et si vous êtes seul, mettez-vous en PLS (position latérale de sécurité) et attendez le plus calmement possible. Restez calme et parler calmement à la personne !
  • Fausse route partielle : à ce stade, l’air passe encore. Il n'y a plus d’urgence vitale, mais on va aider la personne à tousser pour qu’elle obstrue et désobstrue également par elle-même les voies respiratoires. Il faut rester calme, ne pas lui demander de lever les bras, ne pas la faire boire, la faire se pencher légèrement en avant et l’aider à tousser. Les conséquences directes sont évidemment le risque d’étouffement. Mais si les aliments passent quand même, elle risque une pneumonie par inhalation. L’exemple typique : la cacahouète qui va passer dans le mauvais trou et va obstruer. C’est très fréquent chez l’enfant.
Getty images

Les causes de la mauvaise déglutition

  • Tout souci pendant chaque phase de la déglutition peut entraîner des problèmes de fausses routes
  • Les infections du pharynx et du larynx et de la bouche peuvent rendre plus difficile la déglutition et accentuer le risque de fausses routes
  • Certaines maladies neurologiques peuvent également entraîner petit à petit le développement de dysphagie comme par exemple Parkinson ou la maladie d’Alzheimer ou encore un AVC
  • Les troubles de la déglutition dus à des maladies gastro-œsophagienne
  • Troubles du comportement comme la phagophobie (la peur d’avaler) et les troubles alimentaires

Quand dois-je consulter ?

  • Obstruction complète
  • Dysphagie avec perte de poids
  • Déficit neurologique associé (marcher à petits pas par exemple)
  • Pneumonie par inhalation à répétition

En cas de troubles de la déglutition, même légers et surtout s’ils durent plus d’une à deux semaines ou s’ils s’aggravent, il convient toujours de consulter son médecin généraliste dans un premier temps.

Certains symptômes sont également de la dysphagie mais ne sont pas aussi flagrants comme par exemple ; si vous faites des renvois lorsque vous mangez ou que vous avez beaucoup de nourriture qui reste bloquée ou que vous devez boire beaucoup de liquide ; ce sont des signes de dysphagie qui doivent vous alerter.

Évidemment, une perte de poids involontaire ou une peur de s’alimenter en public doit aussi faire l’objet d’une investigation.

Pourquoi avale-t-on de travers et comment y remédier ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Que puis-je mettre en place ?

  • Le traitement dépendra de la pathologie sous-jacente. Il y a des traitements en logopédie ou des traitements médicamenteux
  • Les mesures générales visent à adapter les aliments ; ce n’est pas la taille des aliments mais bien la consistance qui va devoir être adaptée
  • Optimisez la position du corps et de la tête en mangeant et en buvant assis. La thérapie logopédique utilise de glace pour améliorer le réflexe de déglutition et le soutien des capacités respiratoires et du réflexe de protection surtout de la toux
  • Les aliments riches en fibres sont difficiles à mâcher, c’est chaud, friable donc difficile à contrôler ; les aliments mixés en purée sont beaucoup plus faciles à avaler
  • On évite des aliments comme des céréales, de la semoule ou des pois chiches ; on utilisera plutôt des aliments faciles à mastiquer avec une texture lisse comme de la viande hachée
  • Contrairement à ce qu’on peut croire, les liquides sont plus difficiles à déglutir en général ; ils doivent parfois nécessiter un épaississement
  • On évite les soupes avec deux textures séparées donc une soupe avec des morceaux
  • On évite également des fruits avec des pépins comme le raisin ou la framboise ou la pomme
  • On évite également de boire et de manger en même temps et on vide bien la bouche avant de se mettre à boire
  • On pourra également adapter la vaisselle à son trouble en utilisant un gobelet avec un bec de canard
  • Évidemment, on évitera des facteurs de risque comme la cigarette et l’alcool.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Blépharite : comment soigner cette inflammation chronique des paupières ?

La Grande Forme

Marre de la grisaille ambiante ? On a la solution !

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous