La Grande Forme

Pourquoi danser est-il bon pour la santé ?

© Getty images

02 sept. 2022 à 16:00Temps de lecture4 min
Par Jordan Renard

Danser est bon pour la santé ! Ça fait du bien au moral, on pense à autre chose, mais surtout, c’est du mouvement ! La danse une pratique que l’on peut et que l’on doit vraiment soutenir. Alors, pourquoi est-ce bon pour la santé de danser Dr Caroline ?

La Première ministre finlandaise , Sanna marin a été fortement critiquée suite à une diffusion de vidéo où elle danse. Certains ont dit que c’était un comportement controversé pour une Première ministre. On a supposé qu’elle se droguait. Elle a même dû faire un test de drogue qui s’est avéré négatif.

Suite à cette polémique, elle a répondu : "Je suis un être humain. J'aspire parfois aussi à la joie, à la lumière et au plaisir au milieu de ces nuages sombres "

La danse une pratique que l’on peut et que l’on doit vraiment soutenir. Alors pourquoi est-ce très bon pour la santé de danser ? Le Dr Caroline, psychiatre référente dans "La Grande Forme" vous explique pourquoi : "La danse c’est du mouvement, c’est une activité sportive, or le sport c’est excellent pour la santé ! En plus c’est un sport ultra complet qui mobilise toutes sortes d’aptitudes: équilibre, travail musculaire de tout le corps, coordination, concentration, interaction avec un partenaire, respect du rythme, mémoriser les pas. Danser c’est aussi s’exprimer et relâcher les tensions !"

Les bienfaits physiques de la danse

  • Elle muscle
  • Elle améliore le retour veineux des membres inférieurs : aide contre les jambes lourdes
  • Elle améliore la circulation lymphatique qui permet l’évacuation des déchets
  • Elle permet de perdre du poids (30 à 45 minutes de danse modérée = 210 Kcal)
  • Elle améliore la posture, l’équilibre : renforce la musculature dorsale et les abdominaux profonds
  • Elle maintient de la souplesse dans les articulations
  • Elle participe à la prévention des troubles cardiovasculaires : permet une meilleure distribution de la masse graisseuse, améliore l’insulino-sensibilité (=prévention du diabète) et augmente l’endurance.

Une étude publiée dans la revue American Journal of Preventive Medicine a observé le comportement de 40.000 personnes âgées de plus de 40 ans et sans antécédent cardiaque, les chercheurs ont remarqué que celles, qui dansaient régulièrement, souffraient moins de maladies cardiovasculaires que les autres. Elle prévient l’ostéoporose en stimulant régulièrement la solidité des os !

Les bienfaits psychiques

  • La danse libère des neurotransmetteurs : endorphines : antidouleurs + euphorisant / sérotonine (bien être) et dopamine (plaisir et circuit de la récompense)
  • Elle diminue le stress : ça défoule, on ne pense à rien d’autre, on fait s’échapper la pression
  • Elle entretient la mémoire. Pour retenir l’enchaînement des pas et la chorégraphie, reproduire les bons gestes, il faut faire preuve de concentration, de coordination et faire travailler sa mémorisation. Des études ont prouvé que la pratique de la danse aurait des effets contre le développement de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.
  • Elle entretient les facultés cognitives : La danse est efficace pour contrer le déclin de la matière grise lié à l’âge
  • Améliore la plasticité du cerveau, elle permet la neurogenèse parce qu’elle augmente la sécrétion de BDNF (brain derived neurotrophic factor = engrais du cerveau).
  • Permet de s’exprimer et de laisser libre cours à sa créativité, elle peut aider à reprendre confiance en soi, à aimer et accepter son corps quand c’est difficile
© Getty images

Au niveau du son

Danser c’est danser sur de la musique qu’on aime ; le son lui-même est excellent pour la santé. Ce sont des ondes sonores, or dans le cerveau il y a des ondes cérébrales. Les deux peuvent se rencontrer et entrer en résonances. Les ondes musicales peuvent calmer les sondes cérébrales et donc calmer le mental et le système nerveux autonome.

Choisissez une musique qui vous plaît et qui est harmonieuse (à vos oreilles) :

  • libération de dopamine : sensation de plaisir
  • Diminue le stress et l’anxiété et tous ses marqueurs (réduit fréquence cardiaque , diminue cortisol, diminue tension artérielle)

Dans une étude parue en 2009, le lendemain d'une opération de chirurgie cardiaque, des patients ont écouté dans leur lit trente minutes de musique douce et relaxante ; d'autres se sont reposés dans leur lit pendant ce même laps de temps. Il y avait une différence significative du niveau de cortisol entre les deux groupes après ces trente minutes : 484,4 mmol/L avec la musique et 618,8 mmol/L chez les témoins.

La musique douce peut calmer les ondes cérébrales et permettre les ondes alpha , donc ondes de relaxation, régénération. Dans le monde, plus de quatre-vingts laboratoires travaillent sur les effets de la musique sur le cerveau ! Il existe même des musicothérapeutes ; la musicothérapie est l'utilisation de la musique pour promouvoir, restaurer la santé mentale, physique. Et il existe aussi des sonothérapeutes ; la sonothérapie utilise les vibrations sonores à des fins thérapeutiques

Au niveau du chant

Danser c’est souvent chanter en même temps. Le chant ce sont des vibrations sonores donc double effet : effet des ondes sonores et effet des vibrations qui font comme un massage. Ce n’est pas pour rien que les enfants chantonnent pour s’endormir. Ou que les chats ronronnent.

  • Sécrétion d’endorphines
  • Une bonne façon d’évacuer le stress
  • Améliore la respiration et l’oxygénation
  • Améliore la mémoire pour retenir les paroles
  • Stimule le nerf vague, donc le système nerveux parasympathique qui est le système du repos et de la régénération
  • Les vibrations des cordes vocales se répercutent au niveau de la tête et de la colonne vertébrale, créant ainsi un massage bénéfique pour la sphère ORL et le dos

Pourquoi danser est-il bon pour la santé ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Truc magique : la Shaking méditation. C’est dérivé d’une thérapie qui s’appelle le TRE trauma release exercices : exercices permettant de libérer les traumas. Il faut savoir que les mammifères tremblent et s’ébrouent tout le temps : regardez un Chien qui se réveille ou qui sort de l’eau. En fait ça réveille les muscles et ça fait circuler l’énergie dans le corps.

Les animaux font ça après un stress ; comme une gazelle dans la savane, après avoir échappé à un lion, elle évacue les hormones du stress par le tremblement et hop elle repart sans PTSD. Nous ne faisons pas assez cela donc nous accumulons stress, tensions énergies bloquées. La shaking méditation remet le corps en mouvement, stimule le SN parasympathique et le système lymphatique et ne demande aucune compétence. On se met debout et on bouge son corps dans tous les sens ; bienfait santé assuré, conclut le Dr Caroline.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Et si on mangeait du pissenlit ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous