High tech

Pourquoi Google interrompt le chantier de son campus massif dans la Silicon Valley ?

The logo of Google internet giant is seen on the opening day of the Integrated Systems Europe (ISE) audiovisual and systems integration exhibition in Barcelona on January 31, 2023. Pau BARRENA / AFP

© Belga

Par RTBF avec Belga

Google a interrompu la construction de son nouveau site à San José, dans la Silicon Valley, qui devait s’étaler sur 32 hectares avec des bureaux, parcs, commerces, hôtels et quelque 4000 logements, d’après des journaux locaux et la chaîne américaine CNBC.

D’après des sources de CNBC, le mega-campus baptisé Downtown West, estimé à 19 milliards de dollars en tout, pourrait même ne jamais voir le jour. Comme ses voisins, le géant californien des technologies fait face à une situation économique défavorable, et à un contexte très différent de celui d’avant la pandémie. Google n’a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l’AFP.

Loading...

Le campus ne verra probablement jamais le jour

D’après la chaîne locale KRON4, le nouveau site devait permettre la création de 25.000 emplois dans la région et apporter 155 millions de dollars de revenus à San José. Alphabet, la maison mère de Google avait obtenu le permis de construire en juin 2021. Le chantier devait commencer en 2023 et durer une décennie, selon Mercury News.

Actuellement, le site est "essentiellement une zone de démolition qui risque de devenir une verrue dans le paysage sur le long terme", note CNBC. Le groupe, qui comptait plus de 190.000 employés dans le monde fin 2022, a annoncé en janvier la suppression d’environ 12.000 postes (un peu plus de 6% de ses effectifs totaux), dans la foulée de plans sociaux similaires chez Amazon, Meta et Microsoft.

Loading...

La période post-pandémie fait souffrir la tech

Après le boom de la pandémie pour tout le secteur, le numéro un mondial de la publicité en ligne subit les coupes budgétaires des annonceurs confrontés à la hausse des taux d’intérêt. Son bénéfice net a plongé de 21% en 2022, à 60 milliards de dollars.

Avant la pandémie, les entreprises de la Silicon Valley étaient connues pour leurs campus démesurés, avec des salles de sport et des restaurants gratuits pour les employés.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous